Tarn (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tarn.

Tarn
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionOccitanie
Création du département
Chef-lieu
(Préfecture)
Albi
Sous-préfecturesCastres
Président du
conseil départemental
Christophe Ramond (PS)
PréfetJean-Michel Mougard[1]
Code Insee81
Code ISO 3166-2FR-81
Démographie
GentiléTarnais
Population386 543 hab. (2015)
Densité67 hab./km2
Géographie
Superficie5 758 km2
Subdivisions
Arrondissements2
Circonscriptions législatives3
Cantons23
Intercommunalités14[note 1].
Communes319

Le Tarn (prononcé [taːʁ] ou [taʁn]) est un département français de la région Occitanie, traversé par la rivière Tarn qui lui a donné son nom. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 81. Les habitants sont nommés les Tarnais et Tarnaises. La préfecture est Albi, et l'unique sous-préfecture est Castres. Le département fait partie de l'académie de Toulouse sur le plan scolaire et dépend de la cour d'appel de Toulouse sur le plan judiciaire.

Le département actuel résulte d'une longue histoire qui a précédé sa création en 1790. Commencée il y a 500 000 ans avec les plus anciennes traces humaines, elle se poursuit avec la tribu gauloise des Rutènes. Leur territoire est tour à tour intégré dans l'Empire romain, le Royaume wisigoth de Toulouse et le Royaume franc. Devenue vassale du comté de Toulouse, le territoire du Tarn, nommé Albigeois en référence à Albi sa capitale, est ravagé par les combats de la croisade des Albigeois. Il est intégré au domaine royal en 1270 et appartiendra désormais à la province du Languedoc. Il souffre de nombreux combats et massacres pendant les guerres de Religion. À la Révolution, il prend le nom du Tarn, la principale rivière qui le traverse. Son histoire industrielle a été marquée par des luttes syndicales importantes.

Sa géographie repose sur une forte opposition est-ouest : le relief et la géologie en sont la cause. Une autre dualité se retrouve dans la démographie et l'économie, mais dans le sens nord-sud. Département le plus industriel de Midi-Pyrénées après la Haute-Garonne grâce à l'énergie issue du charbon de Carmaux, à la richesse de son sous-sol et à l'énergie hydroélectrique de la Montagne Noire, il conserve une part agricole riche qui participe à la renommée de la cuisine tarnaise. Le tourisme contribue pour une part importante au développement économique du département, grâce à un patrimoine culturel important et à une variété de paysages naturels attractive. Toutefois, l'enclavement est encore un sujet de réflexion, particulièrement dans le Sud du département.

Parmi les nombreux Tarnais qui ont laissé une marque dans l'histoire de leur spécialité, on trouve les explorateurs Jean-François de Lapérouse et Jean-Louis Étienne, les sportifs Yannick Jauzion et Laurent Jalabert, les politiques Jean Jaurès et Émile Combes, les médecins Philippe Pinel et Pierre Amalric ou les militaires maréchal Soult et Séré de Rivières, pour n'en citer que quelques-uns.

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: Tarn
aragonés: Tarn
azərbaycanca: Tarn (departament)
беларуская: Тарн (дэпартамент)
беларуская (тарашкевіца)‎: Тарн
català: Tarn
Cebuano: Tarn
Cymraeg: Tarn
dansk: Tarn
Esperanto: Tarn
euskara: Tarn
فارسی: تارن
suomi: Tarn
galego: Tarn
客家語/Hak-kâ-ngî: Tarn-sén
magyar: Tarn
interlingua: Departimento Tarn
Bahasa Indonesia: Tarn
italiano: Tarn
日本語: タルヌ県
қазақша: Тарн
한국어: 타른주
Lëtzebuergesch: Departement Tarn
Limburgs: Tarn
Malagasy: Tarn
मराठी: तार्न
Bahasa Melayu: Tarn (jabatan)
Plattdüütsch: Tarn
Nederlands: Tarn (departement)
norsk nynorsk: Tarn
norsk: Tarn
Kapampangan: Tarn
پنجابی: ضلع ٹارن
português: Tarn
română: Tarn
davvisámegiella: Tarn
srpskohrvatski / српскохрватски: Tarn
Simple English: Tarn
slovenčina: Tarn (departement)
slovenščina: Tarn (departma)
shqip: Tarn
српски / srpski: Тарн
svenska: Tarn
Kiswahili: Tarn
Türkçe: Tarn
українська: Тарн
Tiếng Việt: Tarn
Volapük: Tarn
Winaray: Tarn
中文: 塔恩省
Bân-lâm-gú: Tarn
粵語: 塔恩