Tarn-et-Garonne

Tarn-et-Garonne
Tarn-et-Garonne Tarn-et-Garonne
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Occitanie
Création du département
Chef-lieu
( Préfecture)
Montauban
Sous-préfectures Castelsarrasin
Président du
conseil départemental
Christian Astruc
Préfet Pierre Besnard [1]
Code Insee 82
Code ISO 3166-2 FR-82
Démographie
Gentilé Tarn-et-Garonnais
Population 252 578 hab. (2014)
Densité 68 hab./km2
Géographie
Superficie 3 717 km2
Subdivisions
Arrondissements 2
Circonscriptions législatives 2
Cantons 15
Intercommunalités 15
Communes 195

Le Tarn-et-Garonne ( prononcé [ a ʁ . n e ɡ a . ʁ ɔ n] en Français standard, et [ a ʁ . n e ɡ a . ʁ ɔ n ə] localement ; Tarn e Garona en occitan [2]) est un département français appartenant à la région Occitanie. Il tire son nom du fleuve Garonne et de son affluent le Tarn.

Sa préfecture est Montauban, et son unique sous-préfecture est Castelsarrasin. Chef-lieu d'un canton, Moissac est la troisième ville du département par le nombre d'habitants.

L' Insee et la Poste lui attribuent le code 82.

Histoire

Article détaillé : Histoire de Tarn-et-Garonne.
La création du département de Tarn-et-Garonne à partir des départements voisins.

Ce département a été créé pendant le Premier Empire, sur décret impérial de Napoléon Napoléon Ier, le [3], avec des territoires pris aux départements voisins. En effet, sous l' Ancien Régime, la sénéchaussée de Cahors (12 députés) comprenait quatre bailliages secondaires (dont celui de Montauban), mais la généralité de Montauban englobait à la fois le Quercy et le Rouergue. Après la création des départements en 1790, Montauban n'était plus qu'une sous-préfecture du Lot. Cette situation déplaisait fort aux notables montalbanais ; l'Empereur fut donc sollicité par les gouverneurs de cette ville. Il fut alors décidé de créer, autour de celle-ci, le Tarn-et-Garonne, en annexant des territoires aux départements voisins [4].

Le Tarn-et-Garonne et les provinces et pays qui occupaient son territoire avant la Révolution :