Systèmes de prise de décision

Les responsables politiques ont besoin d'utiliser des systèmes de prise de décision applicables à un collectif; de même, chaque individu s'invente aussi de tels systèmes pour lui-même [[réf. souhaitée].

Considérations générales

Pour prendre une décision, il faut réunir de multiples conditions [[réf. souhaitée]:

  • préciser la nature de la décision, sa portée. Il peut s'agir d'une décision simple (une nomination, un référendum par oui ou non) ou d'un ensemble plus ou moins cohérent de décisions liées (par exemple : une politique et ceux qui la mettront en œuvre, déclaration de guerre et nomination d'un général en chef, etc.).
  • déterminer l'ensemble de la procédure avant (accès à l'espace public et médiatique, connaissances suffisantes en général et en particulier sur le sujet soumis à décision pour que les participants puissent se déterminer en connaissance de cause, etc.), pendant (opérations électorales), et après le vote (conséquences et traitement des irrégularités, mise en application). Trois éléments importants de la procédure doivent être distingués :
    • désigner les options admissibles, qui peuvent être soumises au processus (choix à l'entrée) ou qui peuvent en sortir (conditions de sortie). Si la procédure le prévoit, elle peut permettre l'évolution des options, la décision finale n'étant pas nécessairement une des options initiales. Les options dépendent du type de décision : pour les personnes, on parle de candidats qui devront être éligibles.
    • désigner les participants. Les conditions qu'ils doivent remplir peuvent être de toutes sortes : âge, nationalité, résidence ( circonscriptions électorales), qualité, condition de richesse ou de revenu, etc. et peuvent même varier selon le sujet. De surcroit, il arrive que la procédure prévoie des évolutions.
    • fixer le passage des préférences des participants à la décision finale. C'est là qu'intervient le système de vote.

Selon les modalités adoptées, on classe chaque système dans un régime politique. On notera en particulier que :

  • l' état de droit impose à la procédure d'être entièrement fixée à l'avance, sans possibilité de modification en cours de procédure.
  • le mode de désignation des participants est un élément important. Certains régimes affichent des exigences fortes, d'autres des exigences faibles, mais tous les régimes fixent des conditions. Il arrive qu'on puisse être éligible sans être électeur, et inversement.
Other Languages