Système de production agricole

Selon la FAO, un système de production agricole est la représentation qui s'approche de la réalité dont nous disposons sur la manière de penser et de décider des agriculteurs.

Le système de production d’une exploitation se définit par la combinaison (la nature et les proportions) de ses activités productives et de ses moyens de productions [1].

Les systèmes de production doivent faire face à un enjeu majeur : la notion de durabilité des systèmes d'exploitation. Considérer l' agriculture comme un système implique d'intégrer les dimensions biologiques, physiques, ainsi que les aspects socio-économiques au niveau de l' exploitation agricole.
Il faut :

  • mettre sur le marché des produits à un prix et à un niveau de qualité acceptables pour le consommateur ;
  • répondre aux demandes des industries de transformation ;
  • assurer un revenu correct aux agriculteurs ;
  • assurer la pérennité de l'exploitation (foncier, reprise de l'exploitation...) ;
  • préserver la qualité de l' environnement ;
  • mettre en œuvre des systèmes de production acceptables pour le public (élevage) ;
  • assurer la durabilité du système d'exploitation pour le bien-être des générations futures.

On distingue de nombreux types de système, par exemple et par ordre alphabétique :

L'agriculture traditionnelle

L'agriculture traditionnelle est un système basé sur la polyculture et l' élevage. Il ne permet que de subvenir partiellement aux besoins alimentaires de la population. Les engrais organiques (fumier) restent majoritaires, mais d'autres sources sont également exploitées ( guano, cendres...). Jusqu'au début du XXe siècle, l'industrie était incapable de fournir des engrais minéraux.

Other Languages