Synthèse anarchiste

La synthèse anarchiste ou synthétisme anarchiste est une forme d'organisation qui rassemble les différentes tendances du mouvement libertaire : individualiste, anarcho-syndicaliste et socialiste - communiste, sous un principe « d'anarchisme sans adjectifs ».

Le concept est forgé dans les années 1926-1928 dans un débat qui anime l'immigration anarchiste russe en France, avant de s'internationaliser[1]. Il est théorisé principalement par Voline et Sebastien Faure.

C'est un principe central autour duquel se fédère l'Internationale des fédérations anarchistes.

Historique

Article détaillé : Synthétisme v/s Plateformisme.

En 1928, Sébastien Faure et Voline élaborent la synthèse anarchiste qui vise à surmonter les divisions internes, tant théoriques qu’organisationnelles, du mouvement anarchiste[2]. Voline propose une synthèse des différents courants du mouvement : communiste libertaire, anarcho-syndicaliste et individualiste. D'après Voline, ces courants sont apparentés et proches les uns des autres, ils n’existent qu'à cause d’un malentendu artificiel. Il faut donc faire une synthèse théorique et philosophique des doctrines sur lesquelles ils reposent, après quoi on pourra en faire la fusion et envisager la structure et les formes précises d’une organisation représentant ces trois tendances[3].

Other Languages