Syntaxe

La syntaxe est, à l'origine, la branche de la linguistique qui étudie la façon dont les mots se combinent pour former des phrases ou des énoncés dans une langue.

On distingue la syntaxe, qui concerne les expressions [les mots], de la sémantique, qui concerne ce qui est visé par les expressions [le sens, la signification/les choses].

Le terme de syntaxe est aussi utilisé en informatique, où sa définition est similaire, modulo une terminologie différente. Ainsi, la syntaxe est le respect, ou le non-respect, de la grammaire formelle d'un langage, c'est-à-dire des règles d'agencement des lexèmes (en informatique, ce sont des entités lexicales d'un langage informatique) en des termes plus complexes, souvent des programmes. Dans la théorie des langages formels, ce qui joue le rôle de lexème est en général appelé lettre ou symbole, et les termes produits sont appelés mots.

D'un point de vue purement linguistique, la syntaxe étudie[1],[2] :

  • L'ordre des mots — par ex. : en français, celui-ci peut changer le sens de la phrase : Jean frappe Paul par rapport à Paul frappe Jean ;
  • Les catégories grammaticales ou parties du discours — par ex. : dans la phrase Il fait beau, le mot Il est un pronom impersonnel, fait beau est une locution verbale ;
  • Les phénomènes de rection — par ex. : dans la phrase Le petit chat dort, le verbe dort régit le nom chat qui lui-même régit le déterminant le et l'adjectif petit. Cette hiérarchie peut être représentée par un parenthésage : [[[le] [[petit] chat]] dort] ou par des liens de dépendance ;
  • Les fonctions grammaticales — par ex. : dans la phrase Je mange à la cantine, le pronom Je est le sujet de mange, à la cantine est complément circonstanciel de lieu.

Histoire ancienne

Les œuvres sur la grammaire ont été écrites longtemps avant que la syntaxe moderne soit arrivée ; en Inde ancienne, l’Aṣṭādhyāyī de Panini (vers le IVe siècle av. J.-C.) est souvent cité comme une exemple d’une œuvre prémoderne qui frise la sophistication d’une théorie syntactique moderne.[3] À l’Ouest, le courant de pensée qui est connu comme « la grammaire traditionnelle » a commencé avec les œuvres de Denys le Grammairien.

Pendant des siècles, le travail en syntaxe était dominé par un cadre connu comme la grammaire générale, ce qui a été exposé d’abord en 1660 par Antoine Arnauld dans un livre du même nom. Ce système fonctionnait sous la supposition que la langue est un reflet direct des processus mentaux et ainsi il existe une seule manière la plus naturelle d’exprimer une pensée.

Cependant, au XIXe siècle, avec le développement de la linguistique historique, les linguistes ont commencé à réaliser la diversité des langues humaines et questionner les suppositions fondamentales en ce qui concerne la relation entre le langage et la logique. Il est devenu évident qu’il n’existe pas une façon plus naturelle d’exprimer une idée, et ainsi la logique ne pouvait plus être invoquée comme base pour étudier la structure du langage.

La grammaire de Port-Royal a calqué l’étude de la syntaxe sur celle de la logique. (D’ailleurs, des grandes parties de la Logique de Port-Royal étaient copiées ou adaptées de la Grammaire générale.[4]) Les catégories syntactiques étaient identifiées avec celles de la logique, et chaque phrase était analysée en termes de « Sujet – Copule – Prédicat. » Initialement, cette opinion a été adoptée par les premiers linguistes comparatifs comme Franz Bopp. Le rôle central de la syntaxe dans le cadre de la linguistique théorique est devenu évident seulement au XXe siècle.

Other Languages
Afrikaans: Sinsbou
Alemannisch: Syntax
aragonés: Sintaxi
العربية: علم النحو
asturianu: Sintaxis
azərbaycanca: Sintaksis
žemaitėška: Sėntaksė
беларуская: Сінтаксіс мовы
беларуская (тарашкевіца)‎: Сынтаксіс
български: Синтаксис
brezhoneg: Kevreadurezh
català: Sintaxi
کوردی: ڕستەناسی
čeština: Syntax
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Сѷнтаѯь
Cymraeg: Cystrawen
dansk: Syntaks
Deutsch: Syntax
English: Syntax
Esperanto: Sintakso
español: Sintaxis
eesti: Süntaks
euskara: Sintaxi
فارسی: نحو
suomi: Syntaksi
Frysk: Sinlear
galego: Sintaxe
Avañe'ẽ: Ñe'ẽjoajukatu
Gaelg: Co-ordrail
עברית: תחביר
Fiji Hindi: Syntax
hrvatski: Sintaksa
hornjoserbsce: Syntaksa
magyar: Szintaxis
interlingua: Syntaxe
Bahasa Indonesia: Sintaksis
Ido: Sintaxo
íslenska: Setningafræði
italiano: Sintassi
日本語: 統語論
la .lojban.: genlalske
Basa Jawa: Sintaksis
ქართული: სინტაქსი
қазақша: Синтаксис
한국어: 통사론
Перем Коми: Синтаксис
Кыргызча: Синтаксис
Latina: Syntaxis
Lingua Franca Nova: Sintatica
Limburgs: Syntaxis
lumbaart: Sintassi
lietuvių: Sintaksė
latviešu: Sintakse
македонски: Синтакса
Bahasa Melayu: Sintaksis
नेपाल भाषा: सिन्ट्याक्स
norsk nynorsk: Syntaks
norsk: Syntaks
Novial: Sintaxe
português: Sintaxe
rumantsch: Sintaxa
română: Sintaxă
русский: Синтаксис
Scots: Syntax
srpskohrvatski / српскохрватски: Sintaksa
Simple English: Syntax
slovenčina: Syntax (jazykoveda)
slovenščina: Skladnja
српски / srpski: Синтакса
Basa Sunda: Sintaksis
svenska: Syntax
Kiswahili: Sintaksi
тоҷикӣ: Аъзои ҷумла
Tagalog: Palaugnayan
Türkçe: Söz dizimi
татарча/tatarça: Синтаксис
українська: Синтаксис
Tiếng Việt: Cú pháp học
Winaray: Sintaksis
中文: 语法学
文言: 語法學
Bân-lâm-gú: Kù-hoat
粵語: 句法學