Syndrome d'immunodéficience acquise

Page d'aide sur les redirections « Sida » redirige ici. Pour les autres significations, voir Sida (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le sida chez l'humain. Pour le sida chez d'autres mammifères, voir Lentivirus.
Syndrome d'immunodéficience acquise
Description de cette image, également commentée ci-après
Le ruban rouge, symbole de la lutte contre le sida.
Spécialité Infectiologie ( en) Voir et modifier les données sur Wikidata
Symptôme Fièvre, adénopathie, diarrhée, léthargie ( en) et amaigrissement Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM- 10 B24
CIM- 9 042
OMIM 609423
DiseasesDB 5938
MedlinePlus 000594
eMedicine 783434 Voir et modifier les données sur Wikidata
eMedicine emerg/253 
MeSH D000163

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le syndrome d'immunodéficience acquise, plus connu sous son acronyme sida, est un ensemble de symptômes consécutifs à la destruction de cellules du système immunitaire par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) [1], [2]. Le sida est le dernier stade de l'infection au VIH, lorsque l'immunodépression est sévère. Il conduit à la mort des suites de maladies opportunistes. Une personne malade du sida est désignée par le terme « sidéen » ou plus rarement « sidatique » [3], [4].

Trois modes de transmission du VIH ont été observés :

Une pandémie s'est développée à partir de la fin des années 1970, faisant de cette maladie un problème sanitaire mondial. La prévention, telle que l'usage du préservatif, constitue de loin la meilleure option, car il n'existe actuellement aucun vaccin permettant de se protéger du virus, et les traitements antiviraux disponibles actuellement ne permettent aucune guérison. Bien qu'ayant une certaine efficacité, ils ne peuvent que stopper la prolifération du VIH au sein de l'organisme et non l'éradiquer. De plus, ces thérapeutiques, coûteuses, ne sont facilement accessibles que dans les pays développés qui peuvent assurer la charge financière ; dans les pays en développement, plus de 95 % des patients ne bénéficient aujourd'hui d'aucun traitement efficace. Pour cette raison, l' ONU, à travers son programme ONUSIDA, a fait de la lutte contre le sida une de ses priorités.

Modes de transmission

Les trois modes de transmission du VIH ont chacun leurs particularités : par voie sexuelle, par voie sanguine et durant la grossesse et l'allaitement.

La plupart des infections par le VIH ont été ou sont encore acquises à l'occasion de rapports sexuels non protégés. La transmission sexuelle se fait par contact entre les sécrétions sexuelles (ou du sang contaminé par le virus) et les muqueuses génitales, rectales ou buccales. La probabilité de transmission varie entre 0,005 % et 0,5 % par acte sexuel avec une personne infectée selon le type de rapport sexuel [5]. Le meilleur moyen de protection contre le VIH dans ce mode de transmission est le préservatif. À la suite de la synthèse de plusieurs études, il a été montré que l'usage du préservatif lors de chaque rapport et de manière correcte fait baisser le risque d'infection de 85 % [6].

Le mode de contamination par voie sanguine concerne tout particulièrement les usagers de drogues injectables, les hémophiles et les transfusés. Les professionnels de santé (soins infirmiers, laboratoires) sont aussi concernés, bien que plus rarement. Il ne faut pas négliger les risques de contamination lors des modifications corporelles telles que le piercing et le tatouage, si le protocole d' hygiène n'est pas respecté. La probabilité de transmission varie entre 0,67 % pour le partage de seringue avec un toxicomane séropositif au VIH et 90 % pour la transfusion sanguine avec du sang contaminé [5].

La transmission mère-enfant du virus peut survenir in utero dans les dernières semaines de la grossesse, au moment de l' accouchement, et lors de l'allaitement [7]. À noter une tendance à la fausse séropositivité au VIH chez les multipares [8]. En l'absence de traitement, le taux de transmission, entre la mère et le fœtus, avoisine les 20 %. L' allaitement présente aussi un risque supplémentaire de contamination du bébé, de l'ordre de 5 %, ce qui explique qu'il soit déconseillé en cas d'infection de la mère. Cependant, trois études, l'une menée par PJ. Illif et al. au Zimbabwe [9], l'autre par H. Coovadia en Afrique du Sud [10], la dernière par M. Sinkala et al. en Zambie [11], montrent que l'allaitement exclusif précoce réduit le risque global de transmission postnatale à 4 % et accroît la survie des enfants. Actuellement, les traitements disponibles alliés à une césarienne programmée ont réduit ce taux à 1 % [12]. Les résultats sont plus mitigés dans les pays en voie de développement [13], [14], le risque de transmission postnatale diminuant grâce à l'utilisation de la Névirapine jusqu'à 13 % selon HIVNET012, 18 % selon Quaghebeur et al.

Other Languages
Afrikaans: Vigs
Alemannisch: AIDS
አማርኛ: ኤድስ
aragonés: SIDA
العربية: إيدز
مصرى: ايدز
অসমীয়া: এইড্‌ছ
asturianu: SIDA
azərbaycanca: QİÇS
башҡортса: ВИЧ-инфекция
žemaitėška: AIDS
беларуская: СНІД
беларуская (тарашкевіца)‎: СНІД
বাংলা: এইডস
བོད་ཡིག: ཨེ་ཛིའི་ནད་
brezhoneg: SIDA
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: AIDS
کوردی: ئەیدز
čeština: AIDS
Чӑвашла: ЕИДП
Cymraeg: AIDS
dansk: AIDS
Deutsch: AIDS
Thuɔŋjäŋ: Adarwäl
Zazaki: AIDS
डोटेली: एड्स
ދިވެހިބަސް: އެއިޑްސް ބަލި
Ελληνικά: AIDS
English: HIV/AIDS
Esperanto: Aidoso
español: VIH/sida
eesti: AIDS
فارسی: ایدز
suomi: AIDS
Võro: AIDS
føroyskt: Eyðkvæmi
furlan: AIDS
Frysk: AIDS
Gaeilge: SEIF
贛語: 艾滋病
Gàidhlig: AIDS
galego: SIDA
ગુજરાતી: એઇડ્સ
Hausa: Kanjamau
עברית: איידס
हिन्दी: एड्स
Fiji Hindi: HIV/AIDS
Kreyòl ayisyen: Sida
magyar: AIDS
Հայերեն: ՁԻԱՀ
interlingua: SIDA
Bahasa Indonesia: AIDS
Ilokano: HIV/AIDS
íslenska: Alnæmi
italiano: AIDS
Patois: AIDS
Basa Jawa: AIDS
ქართული: შიდსი
Kabɩyɛ: Sidaa
Kongo: Sida
Gĩkũyũ: AIDS
ភាសាខ្មែរ: ជំងឺអេដស៍
ಕನ್ನಡ: ಏಡ್ಸ್ ರೋಗ
Kurdî: AIDS
Latina: SCDI
Lëtzebuergesch: Aids
лезги: КъИДС
Limburgs: AIDS
lumbaart: AIDS
lingála: Sidá
ລາວ: ເອດສ໌
lietuvių: AIDS
latviešu: AIDS
मैथिली: एड्स
олык марий: НИДС
മലയാളം: എയ്‌ഡ്‌സ്‌
Malti: AIDS
မြန်မာဘာသာ: အေအိုင်ဒီအက်စ်
नेपाली: एड्स
नेपाल भाषा: एड्स
Nederlands: Aids
norsk nynorsk: Hiv/aids
norsk: Aids
occitan: SIDA
ਪੰਜਾਬੀ: ਏਡਜ਼
Papiamentu: Sida
پنجابی: ایڈز
پښتو: اېډز
română: SIDA
русский: ВИЧ-инфекция
русиньскый: АІДС
संस्कृतम्: एइड्स्
саха тыла: СПИД
sicilianu: AIDS
Scots: HIV/AIDS
سنڌي: ايڊز
srpskohrvatski / српскохрватски: SIDA
සිංහල: ඒඩ්ස්
Simple English: AIDS
slovenčina: Aids
slovenščina: Aids
Soomaaliga: AIDS
shqip: AIDS
српски / srpski: Сида
Basa Sunda: AIDS
svenska: Aids
Kiswahili: Ukimwi
தமிழ்: எயிட்சு
తెలుగు: ఎయిడ్స్
тоҷикӣ: СПИД
ไทย: เอดส์
Türkmençe: AIDS
Tagalog: AIDS
Türkçe: AIDS
Xitsonga: HIV/AIDS
татарча/tatarça: БИДС
chiTumbuka: AIDS
українська: СНІД
oʻzbekcha/ўзбекча: Orttirilgan immun tanqisligi sindromi
Tshivenda: CIDA
vèneto: AIDS
Tiếng Việt: HIV/AIDS
walon: Sida
Winaray: HIV/AIDS
მარგალური: შიდსი
ייִדיש: עידס
Vahcuengh: Bingh'aiswhbing
中文: 艾滋病
Bân-lâm-gú: AIDS
粵語: 愛滋病