Sylvie Andrieux

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Andrieux.
Sylvie Andrieux
Image illustrative de l'article Sylvie Andrieux
Fonctions
Députée des Bouches-du-Rhône

(19 ans, 5 mois et 26 jours)
Élection
Circonscription 7e puis 3e
Prédécesseur Bernard Leccia
Successeur Alexandra Louis
Conseillère régionale de Provence-
Alpes-Côte-d'Azur

(8 ans, 2 mois et 2 jours)
Élection 23 mars 1992
Président Jean-Claude Gaudin
Michel Vauzelle
Conseillère municipale de Marseille

(6 ans et 9 jours)
Élection 16 mars 2008
Maire Jean-Claude Gaudin

(5 ans, 8 mois et 27 jours)
Élection 18 juin 1995
Maire Jean-Claude Gaudin
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Marseille ( Bouches-du-Rhône)
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste (1976-2013)
Père Antoine Andrieux
Conjoint Jean-Paul Bacquet (1997-2004)
Diplômée de École supérieure de commerce

Sylvie Andrieux, née le à Marseille ( Bouches-du-Rhône), est une femme politique française. Membre du Parti socialiste, elle est exclue, en 2013, du groupe parlementaire SRC, à la suite d'une condamnation judiciaire (détournement de fonds publics). Députée de 1997 à 2016 de la 7e, puis de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône, à Marseille, elle démissionne le 8 décembre 2016.

Biographie

Jeunesse, études et famille

Fille du sénateur Antoine Andrieux (proche de Gaston Defferre), et la filleule de la sénatrice Irma Rapuzzi [1], Sylvie Andrieux adhère au Parti socialiste dès l'âge de quinze ans (1976) [2].

Après l'obtention d'un diplôme d' École supérieure de commerce [3], elle entre à vingt-deux ans (1983) à la Société coopérative de manutention (SOCOMA), créée notamment à l'initiative de Gaston Defferre dans les années 1950, une coopérative ouvrière qui a été à cette époque « un acteur influent de la vie portuaire autant qu’une manne financière, un point de chute ou une sorte de centre de formation des cadres du parti » [4].
Sylvie Andrieux a été vice-présidente de la Mutuelle nationale des étudiants de France (MNEF) [5].

Vie privée

Sylvie Andrieux est mariée à Jean-Paul Bouisse, PDG d'une entreprise de métallurgie à Cavaillon ( Vaucluse) et ancien président de la chambre de commerce et d'industrie de Vaucluse. Elle est divorcée de Jean-Paul Bacquet (député du PS de la 4e circonscription du Puy-de-Dôme) [6] avec qui elle a été mariée de 1997 à 2004. Elle vit à Malmousque ( Endoume, Marseille) [7].

Franc-maçonne, elle fut membre pendant vingt ans de l'ordre maçonnique mixte Le Droit humain jusqu'en 2011 [8] qu'elle a quitté en application de la règle interne de l'obédience qui veut que l'on démissionne lorsqu'on fait l'objet d'une procédure judiciaire [9].

Parcours politique

Revendiquant son appartenance au courant fabiusien [10], elle obtient son premier mandat de conseiller régional à trente et un ans (1992).

Elle quitte son emploi à la SOCOMA en 1997 (mais y conserve des parts [4]) après avoir été élue pour la première fois députée de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône (quartiers nord populaires de la ville de Marseille), à trente-six ans, face à un député de droite qui se représentait [11]. Elle y est réélue en 2002 et en 2007.

Le 17 juin 2012, elle est élue de justesse députée de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône face au candidat du Front national. L'année suivante, après sa condamnation pour détournements de fonds publics, elle est exclue du groupe socialiste, et siège alors chez les députés non inscrits de l'Assemblée nationale. En décembre 2016, soumise à une procédure de déchéance devant le Conseil constitutionnel du fait de sa condamnation définitive, elle démissionne de son mandat de député.

Other Languages