Suridéalisme

Origine et histoire du mouvement

Le suridéalisme est, à l'origine, un mouvement littéraire des années 1930 créé par la romancière Maryse Choisy durant l'entre-deux-guerres. Son objet était de renouveler le genre du roman en lui apportant une importante densité d'idées, glanées en Orient, dans le domaine des sciences (Mon cœur dans une formule) et surtout dans la psychanalyse. Le nom était un clin d'œil au mouvement surréaliste, et a été inventé par Émile Malespine dans la revue "Manomètre" en 1925.

La pièce suridéaliste en un acte, Ah ! ça ira !, fut présentée pour la première fois le par la Compagnie du Donjon à Lyon.

À l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale, le mouvement commença à s'effacer avec l'avènement de l'existentialisme.

Aujourd'hui, on ne trouve plus de romans de Maryse Choisy, les dernières éditions étant très anciennes. La romancière a passé la première partie de sa vie à écrire, et la seconde à détruire tous ses ouvrages. Elle a engagé la plus grande partie de sa fortune à retrouver et brûler la plupart des exemplaires de ses romans.

Other Languages