Sumérien

Sumérien
EME.ĜIR
PériodeAttesté à la fin du IVe millénaire av. J.-C. ; extinction possible vers le XXIe siècle XXIe siècle av. J.-C. ; utilisé comme langue classique jusqu'au er siècle[1]
ExtinctionXXe siècle XXe siècle av. J.-C.
PaysSumer, Empire d'Akkad
RégionMésopotamie (Irak actuel)
TypologieSOV, agglutinante, à fracture d'actance
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2sux
ISO 639-3sux
Étendueindividuelle
Typeancienne
IETFsux

Le sumérien (en sumérien « 𒅴𒂠 » ; translittération : EME.ĜIR15) est une langue morte qui était autrefois parlée dans l'Antiquité en Basse Mésopotamie. C'était la langue de Sumer aux IVe et IIIe millénaires av. J.-C., puis elle a progressivement laissé la place à l'akkadien et est tombée dans l'oubli jusqu'au e siècle apr. J.-C. même si la plupart des habitants de l'époque étaient décrits comme bilingues sumérien-akkadien[3]. Le sumérien est, avec le hatti, une des langues du Proche-Orient ancien que les linguistes ne parviennent pas à rattacher à une famille de langues connue : il est considéré comme un isolat linguistique[2],[4],[5].

Le sumérien semble être la plus ancienne langue écrite connue, sous une forme d'écriture appelée le cunéiforme. Cette écriture a été plus tard reprise pour l'akkadien, l'ougaritique, l'amorrite et l'élamite, ainsi que par les rois égyptiens qui voulaient communiquer avec leurs provinces du Proche-Orient et les rois mésopotamiens. L'écriture cunéiforme a aussi servi à transcrire certaines langues indo-européennes, comme le hittite (qui avait en parallèle une écriture hiéroglyphique) et le vieux-persan, bien que dans ces cas les instruments de gravure aient été différents, éloignant les signes de leur graphie originelle[3]. La reprise du système graphique s'est accompagnée d'adaptations : les signes, s'ils sont les mêmes en sumérien et en akkadien, ou encore en vieux-persan, n'ont cependant pas la même valeur sémantique.

L'akkadien a progressivement remplacé le sumérien comme langue parlée autour du XXe siècle XXe siècle av. J.-C., mais le sumérien a continué à être utilisé comme langue sacrée, cérémonielle, littéraire et scientifique en Mésopotamie jusqu'au Ier siècle Ier siècle av. J.-C.[1],[6].

Other Languages
العربية: لغة سومرية
asturianu: Idioma sumeriu
azərbaycanca: Şumer dili
تۆرکجه: سومر دیلی
беларуская: Шумерская мова
български: Шумерски език
brezhoneg: Sumereg
català: Sumeri
čeština: Sumerština
Чӑвашла: Шумер чĕлхи
Esperanto: Sumera lingvo
español: Idioma sumerio
euskara: Sumeriera
suomi: Sumeri
Nordfriisk: Sumeerisk spriak
Frysk: Sûmearysk
עברית: שומרית
hrvatski: Sumerski jezik
magyar: Sumer nyelv
Հայերեն: Շումերերեն
Bahasa Indonesia: Bahasa Sumeria
íslenska: Súmerska
italiano: Lingua sumera
ქართული: შუმერული ენა
한국어: 수메르어
Limburgs: Soemerisch
lietuvių: Šumerų kalba
македонски: Сумерски јазик
Nederlands: Soemerisch
norsk nynorsk: Sumerisk
norsk: Sumerisk
português: Língua suméria
davvisámegiella: Sumeragiella
srpskohrvatski / српскохрватски: Sumerski jezik
slovenčina: Sumerčina
slovenščina: Sumerščina
српски / srpski: Сумерски језик
svenska: Sumeriska
Türkçe: Sümerce
українська: Шумерська мова
oʻzbekcha/ўзбекча: Shumer tili
Tiếng Việt: Tiếng Sumer
მარგალური: შუმერული ნინა
中文: 苏美尔语