Stratégie optionnelle

En finance, une stratégie optionnelle consiste à acheter et/ou vendre plusieurs options (calls et puts) et éventuellement de l'actif sous-jacent, dans le but de bénéficier des mouvements, ou de leur absence, anticipés du marché du sous-jacent ou de celui de la volatilité. Les possibilités n'ont comme limite que l'imagination des acteurs des marchés. Nous n'aborderons ici que les plus courantes à base d'options vanille (call et put).

L'option d’achat et l’option de vente permettent aux opérateurs quatre stratégies de base que sont:

  • l'achat du call
  • la vente du call
  • l'achat du put
  • la vente du put

auxquelles s'ajoutent des stratégies plus complexes et structurées dont certains sont détaillées ci-dessous.

Stratégies haussières

Elles sont employées lorsque celui qui souhaite la mettre en œuvre anticipe une hausse du marché à un horizon donné. La plus simple est l'achat d'un call. Elle est aussi celle qui reflète l'anticipation la plus forte. En revanche, elle peut être assez onéreuse. Presque toutes les stratégies présentées ci-après ne permettront pas de bénéficier d'une hausse considérable du sous-jacent, en revanche, elles coûteront en général moins cher.

Achat d'un call ou vente d'un put

Profil de résultat d'un acheteur d'un call de prime p et de prix d'exercice K
Profil de résultat d'un acheteur d'un call de prime p et de prix d'exercice K
Profil de résultat d'un vendeur d'un put de prime p et de prix d'exercice K
Profil de résultat d'un vendeur d'un put de prime p et de prix d'exercice K

Dans le cas de l'achat d'un call, le gain possible est illimité, mais pour cela, il faut débourser la prime. À l'inverse, le vendeur d'un put voit son gain limité à la prime reçue, mais si le marché baisse, sa perte possible est illimitée (limitée si le prix du sous-jacent ne peut prendre des valeurs négatives). Ces deux stratégies ne portent pas du tout le même risque.

Achat synthétique du sous-jacent

Achat d'un risk reversal

Achat d'un call spread ou vente d'un put spread

Une stratégie de spread implique de prendre une position dans deux options au moins, du même type.
Il existe plusieurs types de spread parmi lesquels :

  • L'achat d'un call spread est une stratégie appliquée lorsque l'on anticipe une hausse des cours. Elle se traduit par l'achat d'un call que l'on compense dans le même temps par la vente d'un autre call qui vient amortir l'investissement.
  • Un put spread est une stratégie simple qui combine l'achat et la vente de deux options de même type des puts, portant sur le même sous-jacent, ayant même maturité, et qui ne différent que par les prix d'exercice, les strikes. Ils s'utilisent lorsque l'on anticipe une baisse des cours.
  • Le bull spread qui correspond à l'achat d'un call (put) à un prix d'exercice donné et de la vente d'un call (put) à un prix d'exercice supérieur, les deux portant sur le même sous-jacent. La création d'un bull spread implique une anticipation à la hausse du cours du sous-jacent.
  • Le bear spread qui correspond à l'achat d'un call (put) à un prix d'exercice donné et de la vente d'un call (put) à un prix d'exercice inférieur, les deux portant sur le même sous-jacent. La création d'un bear spread implique un espoir de baisse du cours du sous-jacent.
  • Le box spread est une combinaison d'un bull spread et d'un bear spread.

Exemple : La stratégie d'un call spread consiste à acheter un call de prix d'exercice K1 et de prime p1, et à vendre un second call de prix d'exercice K2, avec K2 > K1, de prime p2.

Profil de résultat d'un acheteur d'un call spread de prix d'exercice K1 et K2
Profil de résultat d'un acheteur d'un call spread de prix d'exercice K1 et K2

La prime de cette structure est donc inférieure à celle d'un call seul. En revanche le gain maximum est de K2 - K1 - (p1 - p2), alors que le gain possible d'un call est illimité.

Other Languages