Stade lavallois Mayenne Football Club

Stade lavallois
Logo du Stade lavallois
Généralités
Nom completStade lavallois Mayenne Football Club
Surnoms Les Tangos
Noms précédentsStade lavallois Football (1902-1970)
Stade lavallois FC (1989-1994)
Stade lavallois Mayenne FC (depuis 1994)
Fondation
Statut professionnel1976-2008, et 2009-
CouleursOrange (Tango) et noir
Stade Stade Francis-Le-Basser
(18 607 places)
SiègePlaine des Gandonnières, rue Georges Coupeau, 53000 Laval
Championnat actuelNational
PrésidentDrapeau : France Philippe Jan
Entraîneur Drapeau : France François Ciccolini
Joueur le plus capéDrapeau : France Mickaël Buzaré (358)
Meilleur buteurDrapeau : France Guilherme Mauricio (93)
Site webwww.stade-lavallois.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
modifier Consultez la documentation du modèle

Voir l’image vierge
Le club est basé à Laval en Mayenne.

Le Stade lavallois Mayenne Football Club, appelé plus communément Stade lavallois, est un club de football français, fondé le à Laval.

Le Stade lavallois demeure longtemps un club amateur participant aux championnats régionaux, dirigé par Henri Bisson. La nomination de Michel Le Milinaire comme entraîneur de l'équipe première en 1968, alors que le club évolue depuis quatre saisons en Championnat de France amateur, troisième échelon national, marque un tournant. En 1970, le club est intégré à la nouvelle Division 2, d'où il obtient sa promotion dans l'élite en 1976. Devenu professionnel, le club continue sa progression et connaît son apogée au début des années 1980 : les Lavallois terminent à la cinquième place de Division 1 en 1982 et 1983, qui leur offre la qualification pour la Coupe UEFA 1983-1984 où ils éliminent au premier tour le prestigieux Dynamo Kiev.

En mai 2017 le club est relégué en National 1, Christian Duraincie démissionne quelques jours après la fin du championnat. Philippe Jan est nommé président du directoire[1].

Other Languages