Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatohépatite non-alcoolique (ou NASH, de son acronyme anglophone non-alcoholic steatohepatitis et par raccourci médiatique, maladie du soda[1]) est une surcharge en graisse du foie (stéatose) sans rapport avec la prise d'alcool. C’est une maladie le plus souvent asymptomatique mais dont la prévalence est actuellement en augmentation en raison de la double épidémie mondiale de diabète de type 2 et d'obésité. Chez certains patients, la stéatose évolue vers une fibrose, puis une cirrhose, et parfois un cancer du foie (carcinome hépatocellulaire) confirmant l’intérêt de son diagnostic. Elle pourrait expliquer 16 à 32 % des cytolyses inexpliquées et pourrait être ainsi la principale cause des cirrhoses dites cryptogéniques.

Other Languages