Spiritualité

La notion de spiritualité (du latin ecclésiastique spiritualitas [1]) comporte aujourd'hui des acceptions différentes selon le contexte de son usage [2], [3]. Elle se rattache conventionnellement, en Occident, à la religion dans la perspective de l'être humain en relation avec des êtres supérieurs ( dieux, démons) et le salut de l' âme. Elle se rapporte, d'un point de vue philosophique, à l'opposition de la matière et de l' esprit (voir problème corps-esprit) ou encore de l'intériorité et de l'extériorité [4].

Elle désigne également la quête de sens, d' espoir ou de libération et les démarches qui s'y rattachent ( initiations, rituels, développement personnel, Nouvel Âge) [5]. Elle peut également, et plus récemment, se comprendre comme dissociée de la religion ou de la foi en un Dieu, jusqu'à évoquer une « spiritualité sans religion » ou une « spiritualité sans dieu » [6], [7], [8].

Elle désigne parfois des aspects esthétiques dans la littérature [9].

Religions et spiritualité

Bien que les aspirations et pratiques spiritualistes se soient développées de façon souvent très normative (dans le cadre d’ Églises établies, ou de rites traditionnels) au point de rendre les termes religion et spiritualité synonymes pendant plusieurs siècles, la notion de spiritualité s'est de plus en plus appliquée dans les travaux de théologiens [10], [11] ou de sociologues [12] pour désigner des croyances et comportements humains universels antérieurs [13] ou postérieurs [14] aux religions historiques et dont la motivation serait liée à l'idée d'une survie après la mort physique, à une notion plus ou moins apparentée à celle de l' âme, en tant qu'entité cohérente et indépendante du corps [15], ainsi qu'à des rites propitiatoires proches du chamanisme (pour appeler une bonne chasse, de bonnes récoltes etc., voir les rites funéraires préhistoriques). Certains voient dans la spiritualité une simple expression de l'instinct de survie, voire un moyen de ne pas se confronter à la réalité de notre condition de mortels [16] ; selon d’autres, elle révèle la mémoire intrinsèque de l’immortalité de l’âme [17]. Si toute religion est fondée dans une spiritualité [réf. nécessaire], toute spiritualité n'est donc pas une religion. Selon certains auteurs, la distinction se ferait ainsi : il y aurait dans la religion une perspective collective et dans la spiritualité une démarche plus individuelle [18].

La Nébuleuse de l'hélice, parfois appelée « Œil de Dieu »
Other Languages
Alemannisch: Spiritualität
العربية: روحانية
žemaitėška: Dvasingoms
brezhoneg: Speredelezh
bosanski: Duhovnost
čeština: Spiritualita
Cymraeg: Ysbrydolrwydd
English: Spirituality
Esperanto: Spiriteco
español: Espiritualidad
فارسی: معنویت
Gàidhlig: Spioradalachd
עברית: רוחניות
Fiji Hindi: Spirituality
hrvatski: Duhovnost
Bahasa Indonesia: Kerohanian
italiano: Spiritualità
Patois: Pirichualiti
қазақша: Руханият
한국어: 영성
Кыргызча: Рухийлик
Lëtzebuergesch: Spiritualismus
lietuvių: Dvasingumas
मराठी: अध्यात्म
Bahasa Melayu: Kerohanian
नेपाल भाषा: अध्यात्मवाद
Nederlands: Spiritualiteit
norsk bokmål: Åndelighet
polski: Duchowość
پښتو: روحانيت
português: Espiritualidade
română: Spiritualitate
русский: Духовность
srpskohrvatski / српскохрватски: Duhovnost
Simple English: Spirituality
slovenščina: Duhovnost
српски / srpski: Duhovnost
svenska: Andlighet
Kiswahili: Maisha ya kiroho
தமிழ்: ஆன்மிகம்
Türkçe: Spiritüalizm
українська: Духовність
Tiếng Việt: Tâm linh
中文: 靈性