Spectre sonore

Exemple de son et le spectre sonore correspondant (à droite)

Le spectre sonore d'un son est le tableau ou la représentation graphique des partiels qui, s'ajoutant les uns aux autres, permettent de reconstituer ce son.

Un son pur est une vibration périodique de l'air à une certaine fréquence et une certaine amplitude. Tous les sons peuvent se décomposer en une somme de sons purs, qu'on appelle partiels de ce son, qu'on dit complexe s'il est la somme de plus d'un partiel.

Les partiels peuvent avoir des fréquences qui sont des multiples entiers d'une fréquence fondamentale ; on parle alors d'harmoniques, et de spectre harmonique.

Les sons musicaux possèdent en général une décomposition spectrale approximativement harmonique ; mais le son d'instruments sonores comme une cloche ou un gong peut souvent se décomposer en partiels inharmoniques. Celui d'instruments de percussion, comme celui de sons naturels comme le bruit des vagues sur la plage ou du vent dans les feuilles, se décomposent en une infinité de partiels donnant un spectre continu.

La découverte de cette décomposition spectrale remonte au XIXe siècle, et son étude s'est beaucoup améliorée.