Sonates pour violon et piano (Schubert)

Les partitions pour violon et piano de Franz Schubert ne comptent que six pièces alors que le musicien connaissait bien le violon : il l'apprit dès son enfance et jouait volontiers de cet instrument ou de l'alto dans ses compositions de musique de chambre.

Les trois sonatines sont des œuvres de jeunesse, composées en mars et avril 1816. La sonate en 1817. Le rondo en si mineur, D. 895 n'est écrit que 9 ans plus tard, en octobre 1826. Sa fantaisie en do majeur fut terminée un an après. Là se résume l'intégralité des partitions pour ces deux instruments.