Soissons

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Soisson.
Soissons
L'abbaye de Saint-Jean-des-Vigneset le monument aux morts de 1870.
L'abbaye de Saint-Jean-des-Vignes
et le monument aux morts de 1870.
Blason de Soissons
Blason
Logo
Logo
Administration
PaysDrapeau de la France France
RégionHauts-de-France
DépartementAisne
(sous-préfecture)
ArrondissementSoissons
(chef-lieu)
CantonBureau centralisateur de
Soissons-1
Soissons-2
IntercommunalitéSoissonnais
Maire
Mandat
Alain Crémont
2014-2020
Code postal02200
Code commune02722
Démographie
GentiléSoissonnais
Population
municipale
28 410 hab. (2015 en diminution de 0,82 % par rapport à 2010)
Densité2 306 hab./km2
Population
aire urbaine
63 619 hab. (2015)
Géographie
Coordonnées49° 22′ 54″ nord, 3° 19′ 25″ est
AltitudeMin. 38 m
Max. 130 m
Superficie12,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Soissons

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Soissons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Soissons

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Soissons
Liens
Site webville-soissons.fr

Soissons [swa.ˈsɔ̃ ] est une commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont les Soissonnais.

Soissons est historiquement connue pour avoir été la première capitale de la France.

Elle est surnommée « la cité du Vase ».

Géographie

Localisation

Située dans un méandre de la rivière Aisne, au centre du département homonyme, elle en constitue la seconde aire urbaine, avec 63 619 habitants[1].

La cité se trouve au centre de la région naturelle du Soissonnais, point de jonction naturel des trois zones géographiques et culturelles que sont l'ancienne région Picardie, l'ancienne région Champagne et l’Île-de-France.

De par sa position géographique, elle subit d'ailleurs l'influence de nombreuses villes et agglomérations alentour, dans et en dehors de la Picardie[2] :

Soissons - Distance des villes principales les plus proches et leurs influences[3]
Ville / Département Statut Fonctions et attraits principaux Distance orthodromique[4] Distance routière[5] Direction
Villers-Cotterêts 02 emploi, enseignement, industrie
21,6 km
23,7 km
sud-ouest
Laon 02 Préfecture administration, justice
29,9 km
40,2 km
nord-est
Compiègne 60 commerces, culture, enseignement, soins
36,3 km
38,5 km
ouest
Reims 51 commerces, culture, emploi, enseignement, soins
53,0 km
58,7 km
sud-est
Paris 75 Capitale nationale administration, commerces, culture, emploi, enseignement, soins, transports
91,4 km
105,0 km
sud-ouest
Amiens 80 Capitale régionale administration, enseignement, justice, soins
93,8 km
112,0 km
nord-ouest

Géologie et relief

D'une superficie de 12,32 km2, l'altitude maximale est de 130 m, au lieu-dit de Presles-lès-Soissons, sur la Montagne de Paris ; tandis que le point le plus bas, 38 m, se situe au point de confluence de l'Aisne et la Crise.

Le territoire communal est presque entièrement urbanisé, ne restant que quelques parcelles naturelles sur les pourtours de la ville.

La commune est classée en zone de sismicité 1, ce qui correspond à une sismicité très faible[6]. Un seul événement de ce type à d'ailleurs été recensé, en 530 ap. J.-C., l'épicentre se situant vraisemblablement en Thiérache, contrefort occidental des Ardennes.

Hydrographie

La commune s'étend dans un double méandre de la rivière Aisne, qui sépare la ville en deux.

En plus de son affluent la Crise, qui s'écoule au sud, un autre cours d'eau se jette dans l'Aisne sur le territoire communal : le ru de Saint-Médard, au nord-est.

Plusieurs pièces d'eau se sont formées dans les anciennes gravières situées entre l'Aisne et le ru Saint-Médard, à l'est de la ville. La plus vaste est l'étang du Ponceau.

De l'autre côté du ru, on trouve les étangs de Saint-Médard et d'Abélard. À l'est de la ville, au nord du faubourg Saint-Christophe, ceux du Paradis et de la Croisette. Une petite retenue d'eau, enfin, est présente au sud, en bordure de la Crise, dans la ZAC de Chevreux.

Sept grandes crues ont pu être observées sur le territoire de Soissons depuis qu'il y existe des relevés officiels.

Celles de 1882, 1920, 1924 et 1926 ont semble-t-il atteint des records, avec un niveau des eaux de la rivière supérieur en moyenne de 4,30 mètres à son niveau habituel. Celles de 1910, 1958 et 1993 ont présenté un niveau supérieur à la normale de 3,90 mètres[7]. D'autres crues, plus importantes encore, ont été répertoriées en 1658, 1740 et 1784[8].

Lieux-dits et hameaux

Plusieurs quartiers sont séparés de la cité par divers aménagements naturels ou humains, d'autres ne correspondent qu'à quelques fermes ou châteaux :

  • Le Ponceau, au nord-est, attenant à Crouy, séparé de la ville par l'étang du même nom ainsi que par la voie ferrée ;
  • Orcamps, attenant de Belleu, et, en partie, la ferme Sainte-Geneviève, au sud-est, séparés du centre-ville par la gare ;
  • Presles-lès-Soissons, ainsi que les fermes du Maupas et de la Motte, au sud-ouest du quartier de Presles, séparés de la ville par la route à quatre-voies et des bois ;
  • Les châteaux de Chevreux, au sud, attenant à Courmelles.

Communes limitrophes

Distances orthodromiques[9] des communes dont le territoire est limitrophe de celui de Soissons[10].

Communes limitrophes de Soissons
Pasly (3,4 km) Pommiers (3,6 km) Cuffies (3,5 km) Crouy (3,9 km) Bucy-le-Long (5,2 km)
Mercin-et-Vaux (3,3 km) Soissons Villeneuve-Saint-Germain (2,6 km)
Vauxbuin (2,9 km) Courmelles (3,6 km) Belleu (2,2 km) Billy-sur-Aisne (5 km)

Voies de communication et transports

Axes routiers

La commune est au centre de quatre axes routiers importants :

Rail

La gare de Soissons, desservie par le TER Picardie (Paris - Laon), se situe sur la ligne de La Plaine à Hirson et Anor (frontière belge).

Aéroport

L'aéroport le plus proche est celui de Roissy Charles-de-Gaulle, situé à 76 km par la route. Aucune desserte n'est directement possible par le rail, mais un service de navettes (bus) existe quotidiennement au départ et à destination de Soissons.

L'agglomération dispose d'un aérodrome[11], situé en bordure de la RN 2 à 5 km au sud de Soissons : l'aérodrome de Soissons - Courmelles (code OACI : LFJS).

Transports

L'agglomération dispose de plusieurs ligne de bus, le TUS (= Transport Urbain Soissons) joignant différent point de la ville à ses communes limitrophes.

Other Languages
العربية: سواسون
български: Соасон
brezhoneg: Soissons
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: Soissons
català: Soissons
Cebuano: Soissons
čeština: Soissons
Cymraeg: Soissons
dansk: Soissons
Deutsch: Soissons
English: Soissons
Esperanto: Soissons
español: Soissons
eesti: Soissons
euskara: Soissons
فارسی: سوآسون
suomi: Soissons
Frysk: Soissons
Gaeilge: Soissons
עברית: סואסון
magyar: Soissons
Հայերեն: Սուասոն
Bahasa Indonesia: Soissons
italiano: Soissons
日本語: ソワソン
한국어: 수아송
Latina: Suessonae
lumbaart: Soissons
lietuvių: Suasonas
latviešu: Suasona
македонски: Соасон
Bahasa Melayu: Soissons
مازِرونی: سوآسون
Nederlands: Soissons (stad)
norsk nynorsk: Soissons
norsk: Soissons
occitan: Soissons
Kapampangan: Soissons
Picard: Soissons
polski: Soissons
Piemontèis: Soissons
português: Soissons
română: Soissons
русский: Суасон
Scots: Soissons
srpskohrvatski / српскохрватски: Soissons
Simple English: Soissons
slovenčina: Soissons
slovenščina: Soissons
shqip: Soissons
српски / srpski: Соасон
svenska: Soissons
Kiswahili: Soissons
Türkçe: Soissons
українська: Суассон
اردو: سواسون
oʻzbekcha/ўзбекча: Soissons
Tiếng Việt: Soissons
Volapük: Soissons
Winaray: Soissons
Zeêuws: Soissons
中文: 苏瓦松
Bân-lâm-gú: Soissons
粵語: 索松