Soif

Pour le film de Tawfik Abu Wael, voir Soif (film, 2004)

La Soif, peinture bucolique de William Bouguereau, e siècle.

La soif est la sensation du besoin de boire et caractérise un manque d' eau chez l' organisme. La soif est un mécanisme de régulation neuroendocrinienne (sous contrôle de l' hypothalamus) qui intervient dans le comportement de boisson en « alarmant » l'organisme afin qu'il réponde à la nécessité de s'abreuver.

La soif est liée au processus d' osmorégulation et traduit, avec la faim et le sommeil, le besoin de satisfaire l'un des principaux besoins vitaux de la plupart des êtres vivants.

Il apparaît que nous buvons quand nous avons soif ; or la soif serait un mécanisme d’alerte, plus que de régulation. C’est un indicateur de mauvaise hydratation. Cependant, aucune étude scientifique ne permet de soutenir la recommandation selon laquelle il faut boire 1,5 litre d’eau par jour pour être en bonne santé [1]. Boire à sa soif serait très nettement suffisant. En effet, boire beaucoup d’eau ne permet pas d’améliorer la fonction rénale et d’éliminer plus de toxines, n’empêche pas de grossir et n’aide pas à avoir une belle peau. Autre idée reçue mise à mal : le manque d’eau ne provoque pas de maux de tête [2].

La consommation d’eau est physiologiquement régulée par la sensation de soif qui apparaît lorsque l’organisme a déjà perdu de son stock hydrique (75 % du poids corporel chez le nourrisson, 50 % chez les personnes âgées) :

  • Chez l’enfant la sensation de soif apparaît lorsqu’il a déjà perdu 3 % de son stock hydrique
  • Chez l’adulte la sensation de soif apparaît lorsqu’il a perdu de 3 à 5 % de son stock hydrique
  • Chez la personne âgée de plus de 70 ans la sensation de soif apparaît alors qu’elle a déjà perdu 5 à 7 % de son stock hydrique [3].

Pathologies de la soif

Chez l'Homme et l'animal, certaines maladies provoquent une atténuation ou un retard de la sensation de soif, voire une véritable phobie de l'eau (la rage par exemple)

Inversement, d'autres maladies augmentent la sensation de soif (certaines fièvres) ou encouragent le malade à boire exagérément. Ainsi, il existe une maladie supposée être une maladie mentale liée à la soif : la potomanie. Le malade peut boire jusqu'à 10l d'eau par jour et cela a une répercussion néfaste sur ses reins qui ne filtrent plus correctement.

Des constats fait chez l'homme lors de certaines maladies ( diabète insipide [4]), ou après un traumatisme ou une opération chirurgicale [5], comme des études sur le modèle animal montrent que certaines lésions cérébrales peuvent modifier la sensation de soif [6], [7].

Un cercle vicieux peut aussi s'établir chez des personnes buvant des quantités importantes de boissons diurétiques (plus elles boivent, plus elles urinent et plus le sentiment de soif est entretenu. Ce phénomène pourrait participer à certaines formes d' alcoolisme (acquises via la consommation de bière qui est diurétique et alors que l'alcool peut perturber la production de l'hormone antidiurétique [8], [9]).

Other Languages
العربية: عطش
беларуская: Смага
български: Жажда
čeština: Žízeň
Deutsch: Durst
Zazaki: Teyşan
English: Thirst
Esperanto: Soifo
español: Sed
eesti: Janu
فارسی: تشنگی
suomi: Jano
Avañe'ẽ: Uhéi
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: Tan
עברית: צמא
हिन्दी: प्यास
Հայերեն: Ծարավ
italiano: Sete
한국어: 목마름
Latina: Sitis
മലയാളം: ദാഹം
Nederlands: Dorst (biologie)
occitan: Set
português: Sede
Runa Simi: Yakunayay
română: Sete
русский: Жажда
Scots: Thirst
Simple English: Thirst
slovenčina: Smäd
chiShona: Nyota
Basa Sunda: Hanaang
svenska: Törst
தமிழ்: தாகம்
తెలుగు: దాహము
Türkçe: Susamak
українська: Спрага
oʻzbekcha/ўзбекча: Chanqash
中文: 口渴
粵語: 口乾