Sociologie

La sociologie, branche des sciences sociales, est une discipline qui a pour objectif de rechercher des explications ou des compréhensions typiquement sociales, et non pas mentales ou biophysiques à des phénomènes observables, afin d'en montrer leur "nature" sociologique. Le sociologique relève de ce qui résulte d' interactions sociales qui produisent par exemple (et selon les approches): des acteurs sociaux, des action sociales, des faits sociaux, des identités sociales, des institutions sociales, des organisations, des réseaux, des cultures, des classes sociales, des normes sociales ainsi que toutes ces entités qui n'ont pas d'explications purement biophysiques ou mentales et qui sont produites par l' interaction sociale. Une explication sociologique est vue comme le produit d'une démarche scientifique et/ou intellectuelle, afin de rendre compte, expliquer ou comprendre, un phénomène que le sens commun permet aussi d'appréhender.

Comme ce ne sont pas tous les courants en sociologie qui recherchent la scientificité et la réfutabilité, le terme discipline est le plus approprié que celui de science [1]. Quelques courants contemporains, ayant émergés au cours des années 1990 tendent à utiliser le formalisme mathématiques, tel que l' analyse des réseaux sociaux [2].

La sociologie peut se découper en deux grandes orientations principales: l'une de ces orientations est la recherche fondamentale et l'autre la recherche appliquée. La recherche fondamentale vise à approfondire les connaissances théoriques des processus sociaux, tandis que la recherche appliquée vise à influencer les politiques publiques. Ces deux orientations peuvent s'enchevêtrer. Il existe deux types de méthodes en sociologie : les méthodes qualitatives et les méthodes quantitatives; elles peuvent être complémentaires. La sociologie offre trois niveaux d'analyse: la microsociologie, la macrosociologie et le niveau des organisations, des réseaux et de l' agentivité (mésosociologie) [3].

la recherche sociale informe les politiciens et les autorités publiques , les éducateurs, les travailleurs sociaux, les législateurs, et de nombreux autres organismes et décideurs ainsi que tous ceux intéressés par la résolution de problèmes sociaux. De nombreux sociologues sont aujourd'hui employés par des institutions publiques, des collectivités territoriales ou des entreprises privées à fin d'expertise ou de consultance.

Origine du terme

Le terme de sociologie est forgé par Emmanuel-Joseph Sieyès [4] à partir du préfixe « socio » du mot latin socius signifiant « compagnon, associé » et du suffixe « logie » du terme grec ancien λόγος logos, signifiant «  discours, parole » [5]. Il s'agit donc étymologiquement d'une science des relations.
Le terme est popularisé par Auguste Comte dans le sens d'une « physique sociale » à partir de 1839 [6]. L'emploi du mot sociologie serait né d'une petite querelle : Auguste Comte, secrétaire de Saint-Simon de 1817 à 1823, veut reprendre l'idée de création d'une science de la société. Il la nomme d'abord « physique sociale » ; mais le Belge Adolphe Quetelet l'utilise déjà pour désigner des travaux statistiques portant sur les phénomènes sociaux. Le mot « sociologie » est dès lors préféré et retenu.

S'il est possible de dater avec une relative précision l'invention du mot sociologie, la production du premier cours de sociologie ou encore la constitution du premier département universitaire de sociologie, il est également toujours possible de reconnaître chez des auteurs antérieurs des formes de réflexion ou d'imagination sociologique [7]. Le développement de la sociologie doit dès lors être saisi à partir d'un contexte historique spécifique, les trois révolutions, qui a suscité un développement des réflexions sociologiques et abouti à l'institutionnalisation de la discipline.