Société des étudiants suisses

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir STV et SES.

La Société des étudiants suisses (SES), en allemand Schweizerischer Studentenverein (Schw. StV ou StV) a été fondée en 1841. Elle est aujourd'hui la plus grande société d'étudiants de Suisse avec environ soixante sections actives que ce soit dans les gymnases, dans les universités ou dans les hautes écoles. Forte de ses idéaux de vertu, d'amitié et de science, elle tente de faire perdurer les traditions estudiantines germaniques. La Société des étudiants suisses est une société chrétienne. Elle est membre de la Fédération européenne des associations confessionnelles d’étudiants (de).

Fondation

La Société des étudiants fut fondée au mois d'août 1841 par d'anciens étudiants du collège de Schwytz, dans le but de promouvoir la défense des idéaux conservateurs, en réaction à la pression exercée par les gouvernements libéraux et radicaux sur les conservateurs. Son but fut alors défini comme une « union dans l’amitié et la science, pour le bien de la patrie ». Lorsque la guerre du Sonderbund éclate en 1847, la Société des étudiants suisses y prend part du côté des cantons catholiques.

La première section s'ouvre le  : la Zaehringia, société alémanique du collège Saint-Michel. Elle fut suivie par la Suitia, le 16 avril à Schwyz.