Slip

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Slip (homonymie).
Homme en slip.

Un slip (de l' anglais to slip signifiant « glisser ») ou bobette (Canada) est une culotte, en général échancrée sur les cuisses, recouvrant le bas du bassin.

Le slip est le plus souvent en coton, mais d'autres matières de bonneterie peuvent être utilisées telles que le polyamide, la soie, le nylon, le lycra

Histoire du slip

Le slip apparaît dans la première moitié du XXe siècle [1].

Le slip ferait d'abord son apparition comme vêtement pour sportif, comme le suggère le catalogue Manufrance de 1906. La rubrique vêtement de sport présente un slip pour athlètes, vendu 2 francs. Le produit est aussi proposé en tricot laine douce [2].

Quant au mot « slip », il apparaît pour la première fois sous son acception de sous-vêtement le dans la revue L’Illustration pour désigner « une culotte ou un caleçon très court ».

En 1918 apparaît la culotte sans jambes Petit Bateau, ainsi nommée par référence à la chanson Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes. En 1927, André Gillier, sous la marque Jil, confectionne, dans sa bonneterie de Troyes, les premiers slips à poche (slip kangourou) dont la marque s'attribue la paternité [3].

En 1934, aux États-Unis, la société Cooper's, Inc se lance dans le slip dont la forme est inspirée des maillots de bains courts en vogue à l'époque sur la Côte d'Azur, et qu'elle baptise le Jockey [1], [4].

Tandis que la culotte slip Petit Bateau reçoit un diplôme de Grand Prix de l' Exposition universelle de Paris de 1937, Jockey fait breveter en 1938 le slip à ouverture en forme de Y renversé qu'elle baptise Y-front, toujours vendu dans les pays anglo-saxons et dès 1939, Petit Bateau ses premiers sous-vêtements en couleur pouvant bouillir en machine.

Munsingwear invente en 1944 le slip kangourou en forme de poche de kangourou. Inspirées par les marsupiaux, les équipes de Munsingwear lancent sur le marché la poche à ouverture horizontale extérieure appelée Kangaroo pouch. Un modèle qui perdure encore.

Éminence apparaît en 1944 et Damart lance ses premiers slips Thermolactyl en 1953.

C'est en 1958 que l' armée française préconise, dans une circulaire interne, le port du slip de préférence au caleçon, ce dernier étant jugé beaucoup trop flottant.

Dès lors, le slip devient le sous-vêtement de référence et devient peu à peu objet de mode. Dès 1960, la société Éminence lance le modèle 108 slip à poche en côtes fines 100 % coton, accompagné d'une vaste campagne médiatique qui en fait le leader du marché.

Hom crée le mini slip en 1970 et lance sur le marché un modèle de mini slip en voile dans des coloris chair, puis, en 1976, son modèle Homix sans ceinture élastique. Le slip est en matière exclusive à base de coton, polyamide et lycra.

Other Languages
العربية: كلسون
български: Гащи
brezhoneg: Bragoù-bihan
čeština: Slipy
Cymraeg: Trons
dansk: Minislip
English: Briefs
español: Slip
euskara: Galtzontzilo
فارسی: اسلیپ
galego: Slip
Avañe'ẽ: Chulu
Հայերեն: Բրիֆներ
Ido: Kalsono
日本語: ブリーフ
한국어: 브리프
Latina: Subligatura
Nāhuatl: Maxtli
Nederlands: Slip (ondergoed)
polski: Slipy
português: Cueca slip
română: Chiloți
русский: Брифы
sicilianu: Slippi
Simple English: Briefs
svenska: Briefs
Tagalog: Karsonsilyo
українська: Бріфи
Tiếng Việt: Quần sịp
中文: 三角褲
粵語: 三角褲