Sigur Rós

Sigur Rós
Description de cette image, également commentée ci-après
Sigur Rós, en concert à Reykjavik, le .
Informations générales
Pays d'origineDrapeau de l'Islande Islande
Genre musicalPost-rock[1],[2], art rock[3], dream pop[4], ambient[5]
Années activesDepuis 1994
LabelsFat Cat Records, Geffen, EMI, Smekkleysa, XL Recordings, Parlophone
Site officielwww.sigur-ros.co.uk
Composition du groupe
MembresJón Þór « Jónsi » Birgisson
Georg « Goggi » Hólm
Orri Páll Dýrason
Anciens membresÁgúst Ævar Gunnarsson
Kjartan « Kjarri » Sveinsson
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Sigur Rós.

Sigur Rós (prononciation : /'sɪːɣʏr rouːs/[6]) est un groupe de rock d'avant-garde islandais, originaire de Reykjavik.

Leur style éthéré se nourrit de musique classique et minimaliste mais aussi de rock progressif. Le fausset de Jónsi et le jeu à l'archet sont deux des spécificités du groupe. Formé en 1994, le groupe est surtout connu pour le style vocal en falsetto de Jón Þór « Jónsi » Birgisson[7].

Biographie

Von et Von brigði (1997–1998)

À eux trois, Jón Þór Birgisson (Jónsi), Georg Hólm (Goggi) et Ágúst Ævar Gunnarsson décident de former un groupe de musique en janvier 1994[8], et le baptisent du prénom de la sœur de Jón Þór Birgisson, Sigurrós, tout juste née. C'était aussi le prénom de sa grand-mère. L'utilisation de l'orthographe Sigur Rós n'est pas grammaticalement correcte en islandais et n'a pas de sens.

Ils publient leur premier titre, Fljúgðu (« voler »), avec comme nom de groupe Victory Rose, qui est une traduction anglaise du nom de leur groupe, sur une compilation du label Smekkleysa. Ce titre leur permet de produire un premier album avec le label local Bad Taste. Avec un budget limité, ils enregistrent Von (« Espoir »), qui sort en 1997 en Islande. Un album de remix, Von brigði (littéralement « Modification d'espoir », mais Vonbrigði attaché signifie désespoir), sort quelque temps plus tard.

Ágætis byrjun (1999–2001)

Le groupe s’agrandit alors, avec l’arrivée de Kjartan Sveinsson (Kjarri) pour l'album Ágætis byrjun (« Un bon début ») qui sort en 1999 chez Fat Cat[9],[10]. Ce deuxième album rencontre de très bons échos auprès des critiques et obtient un grand succès auprès du public, particulièrement au Royaume-Uni. Agust Ævar Gunnarsson quitte le groupe après cet enregistrement, remplacé par Orri Páll Dýrason. La popularité du groupe croit graduellement pendant les deux années qui suivent, aidée par le bouche-à-oreille. Thom Yorke, principal compositeur de Radiohead, ayant particulièrement apprécié cet album, propose à Sigur Rós de jouer en première partie de leur tournée européenne (fin 2000, après la sortie de Kid A). La collaboration avec Radiohead se poursuit toujours à l'heure actuelle.

( ) (2001–2004)

Sigur Rós voit son audience et son public s'élargir avec la présence de trois morceaux (« Ágætis byrjun », « Svefn-g-englar » ainsi qu'une version enregistrée en concert de « Njósnavélin ») dans le film Vanilla Sky de Cameron Crowe, sorti en 2001. En 2002, le groupe sort l'album ( ). Enregistré dans son studio personnel (installé dans une piscine désaffectée de Álafoss, dans la banlieue de Reykjavik), sa tonalité se fait plus brute et plus pesante. Ce troisième album a la particularité d'être intégralement chanté en vonlenska et de n'avoir aucun titre de morceau sur la pochette.

Lors d'une interview donnée en 2009, John Best, manager et photographe, révèle que le groupe a rencontré en 2003 des difficultés liées à la montée de sa notoriété et a connu un certain passage à vide[11]. En octobre 2003, Sigur Rós et Radiohead participent ensemble au projet Split Sides ; pendant qu’ils jouent, les danseurs de Merce Cunningham improvisent leurs mouvements. Les trois morceaux joués par Sigur Rós furent intégrés à l'EP Ba Ba Ti Ki Di Do qui paraît en mars 2004. En octobre de la même année, Von est finalement distribué aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Nouveaux albums (2005–2009)

Sigur Rós en concert à Barcelone en 2005.
Sigur Rós en concert à Hong Kong, le 7 avril 2006.

Le quatrième album, Takk… (« Merci… »), sort en chez EMI. Cet album conserve l'aspect envoûtant des précédents, en perpétuant naturellement les mélodies accrocheuses qui font la beauté de la musique du groupe depuis sa création. À la fin de la tournée qui suit la sortie de l'album, deux semaines de concerts sont organisées, de Reykjavik aux endroits les plus reculés d'Islande qui donnent naissance au documentaire Heima.

Le sort le cinquième album studio du groupe, Með suð í eyrum við spilum endalaust (Nous jouons inlassablement avec un bourdonnement dans les oreilles) dont le clip du 1er extrait, Gobbledigook, a été censuré sur quelques médias dont YouTube pour cause de nudité. L'album est proposé à l'écoute avant sa sortie, sur le site communautaire Last.fm[12].

Des rumeurs de séparation du groupe font suite à la sortie de l'album. La tournée mondiale qui a suivi a été pensée comme étant la dernière, sans autres musiciens qu'eux quatre sur scène. Par la suite, les membres du groupe ont fait savoir que s'il devait y avoir un nouvel album, cela prendrait du temps à cause des différents projets personnels ou artistiques de chacun. Malgré tout, l'écriture du prochain album du groupe démarre fin 2009[11].

Inni et Valtari (2010–2011)

Jón Þór Birgisson sort, peu après, ses projets en marge du groupe. Le premier est un album avec son compagnon, Alex Somers, sous le nom Jónsi and Alex. Le second est seul, un album sorti sous son surnom de Jónsi et s’intitulant Go ; sorti en 2010 et ayant eu un succès médiatique. Le , le site officiel du groupe annonce la sortie de Inni pour le mois de novembre suivant. Il est composé d'un film live très retravaillé (succédant à Heima) et d'un double album live qui retracent les concerts londoniens du groupe qui se sont déroulés à la fin de 2008.

Il aura fallu attendre quatre ans entre Með suð í eyrum við spilum endalaust et le nouvel album, Valtari, un « album ambiant, un lent décollage vers quelque chose », un disque « introverti », « flottant et minimal ». Ce délai n'est pas exceptionnellement long (entre deux et trois ans pour les précédents), surtout si l'on considère les autres occupations de chacun. Néanmoins, le processus de fabrication a été beaucoup moins naturel que sur les précédents albums, qui ont été essentiellement écrit en jam session. Le compositeur Daníel Bjarnason, qui vient du classique, a fait des essais avec le groupe[13] sans résultat satisfaisant. Il avait déjà travaillé avec Sigur Rós en dirigeant l’orchestre qui accompagnait le groupe sur le titre Ára Bátur. Les membres abandonnèrent un moment avant de faire appel à Alex Somers pour qu'il les aide à faire quelque chose. Valtari sort tout de même dans une communication médiatique bien menée, jouissant de critiques très positives.

Des rumeurs affirment par la suite que Kjartan Sveinsson ne participerait pas à la future tournée, ce qui sera confirmé quelques jours plus tard dans une interview. Officiellement, Kjartan Sveinsson préférait rester dans la création plutôt que de jouer sur scène. Kjartan Sveinsson a aussi démenti vouloir quitter le groupe. Mais rapidement après le début des dates et les questions répétitives et insistantes des journalistes, Jónsi avoue que Kjartan est certainement en train, peu à peu, de quitter le groupe mais que Sigur Rós continuera quoi qu'il advienne. Dans le même temps, une rumeur insistante d'un album très différent enregistré quasiment en même temps que Valtari devant paraître en 2013 se laisse entendre[14]. D'abord démentie par le management du groupe puis confirmée par Jónsi dans une interview, pour être démentie de nouveau un peu plus tard par le groupe. Orrí précisa quelques semaines après finalement qu'un tel projet existe, qu'ils ont les idées, mais qu'il n'est pas encore enregistré.

Sigur Rós entame une tournée mondiale pour l'album Valtari le 29 juillet 2012. Ólafur Björn Ólafsson (dit Óbó), qui accompagnait Jónsi lors de sa tournée solo, y remplace Kjartan Sveinsson pour les claviers, tandis que Kjartan Dagur Hólm, membre du groupe For a Minor Reflection et petit frère de Georg Hólm, pallie l'absence de Kjartan Sveinsson en jouant de la guitare. Désormais, ce n'est plus le groupe Amiina qui complète Sigur Rós sur scène mais The Okkr Ensemble, un groupe composé de trois violonistes et de trois cuivres. Ils font participer Eiríkur Orri Ólafsson, le frère de Óbó, qui était déjà présent en tournée avec Sigur Rós entre 2005 et 2008 dans le groupe The Horny Brasstards.

Trio et Kveikur (2013–2015)

Au festival Iceland Airwaves, le , au Laugardalshöll de Reykjavik, Sigur Rós présente un nouveau titre, que Jónsi indique comme étant non enregistré mais qui apparaîtra sur le prochain album. Intitulé Brennisteinn[15], il semble promettre une évolution dans un style différent[16]. Le groupe confirme alors que leur prochain opus sortira courant 2013 et que leur tournée, devant initialement prendre fin le 25 novembre 2012, se poursuivra dès février 2013 pour des concerts en Europe, aux États-Unis, et en Asie.

En janvier 2013, Sigur Rós annonce officiellement le départ définitif de Kjartan et précise que leur prochain album sortira avant la fin de l'année, ne laissant aucun doutes sur le fait que le groupe continue d'exister. Dès le mois de février, avec la reprise de leur tournée, le groupe joue trois nouveaux titres en plus de Brennisteinn : il s'agit de Yfirborð, Kveikur et Hrafntinna. Le 22 mars 2013, Sigur Rós annonce que le prochain album sortira le 17 juin et se nomme Kveikur. À sa sortie, l'album est bin accueilli, recevant une moyenne de 80 % sur Metacritic[17], certains critiques félicitant la nouvelle approche musicale et le manque de commercialisme[18],[19].

Dans le même temps, le clip de Brennisteinn, premier single de ce nouvel album, est dévoilé. Le second single Isjaki est dévoilé par le groupe le 24 avril 2013 et devient le quatrième titre de Kveikur joué en live. Le 19 mai 2013, ils sont invités pour une brève apparition dans le 21e épisode de la saison 24 de la série Les Simpson (The Saga of Carl) qui se déroule en Islande[20]. À cette occasion, le groupe revisite le générique de la série en lui conférant un son atmosphérique reflétant la musique du groupe et l'ambiance islandaise de l'épisode. Par ailleurs, le titre Olsen Olsen est utilisé dans l'épisode. Le groupe joue au iTunes Festival, le 2 septembre 2013[21], où quelques portions sont enregistrées et publiées le 2 octobre 2013[22]. En avril 2014, ils font également une apparition dans l'épisode 2 de la saison 4 de Game of Thrones, en chantant leur version du titre The Rains of Castamere, titre issue de la série.

En 2015, la BBC fait appel à Sigur Rós pour composer la bande originale de The Show of the Shows, un des épisodes de la série de documentaires Storyville diffusé sur BBC Four. Jónsi étant très occupé sur d'autres projets, ce sont uniquement, Georg et Orri, accompagné de Kjartan Hólm et Hilmar Örn Hilmarsson, qui se chargent de réaliser cette mise en musique dans le tout nouveau studio d'enregistrement de Sigur Rós situé a Reykjavik. Il en résulte un album instrumental du nom de Circe. En août 2015, des infos affirment que le groupe serait en studio à New York en compagnie du producteur américain John Congleton [23].

Nouvel album (depuis 2015)

Au début de 2016, ils décident de revenir au processus de création précédemment utilisé d'avant 2002, tester les nouveaux morceaux sur scène avant de sortir un album, ils partent alors en tournée. En juin 2016, en partenariat avec le Tate modern de Londres et une équipe de vidéastes et designers, Georg et Orri participent à la réalisation d'une expérience vidéo interactive disponible sur internet States of matter (Les états de la matière) composés de quatre vidéos nommées Plasma, Air, Solid et Liquid dont les bandes sonores ne forme qu'un morceau composé par les deux membres du groupe. C'est un projet autour du passé, du présent et du futur du Tate Modern, «Nous voulions explorer des options plus expérimentales et texturales. Fractionner le morceau signifie que chaque partie devait avoir ses propres subtilités, sa propre identité tout en faisant partie d'un morceau cohérent. » À partir du 20 juin 2016 à 21 h 0 GMT, afin de fêter le solstice d'été, le groupe lance Route One, un événement slow TV d'un voyage de 1 332 kilomètres parcouru en 24 heures (quasiment 24 h 40 finalement soit une moyenne d'environ 54 km/h) sur la Route 1 qui fait une boucle et qui longe en grande partie les côtes d'Islande, afin de faire découvrir, ou redécouvrir après Heima, la beauté des paysages islandais et « A l'époque de la gratification instantanée et de tout qui bouge si vite, nous voulions faire l'exact opposé. La slow TV est l’opposé du monde dans lequel nous vivons, car ça se passe en direct et c’est très lent ».

Cet événement est diffusé en direct sur la chaine de télévision nationale islandaise RÚV 2 et au niveau mondial sur Youtube. Le son qui accompagne cette épopée est une évolution constante de leur nouveau titre óveður lu via la technologie Bronze, qui retravaille en direct les éléments du morceau original. Le clip de óveður est diffusé en exclusivité à la fin de ce voyage comme une récompense à ceux qui les ont suivis. Une rediffusion en haute définition de ce voyage est disponible sur Youtube ainsi qu'une version avec un champ de vision de 360 degrés en ultra haute définition compatible Google Cardboard. Une application audio pour terminaux Apple iOS qui contient le même dispositif que celui utilisé, a savoir la technologie Bronze avec le titre óveður, est également disponible.

En décembre 2017, Sigur Rós joue quatre concerts à noël et au nouvel an à Elborg la salle principal de Harpa à Reykjavik.

Other Languages
azərbaycanca: Sigur Rós
беларуская (тарашкевіца)‎: Sigur Rós
català: Sigur Rós
corsu: Sigur Rós
čeština: Sigur Rós
Cymraeg: Sigur Rós
dansk: Sigur Rós
Deutsch: Sigur Rós
Ελληνικά: Sigur Rós
English: Sigur Rós
Esperanto: Sigur Rós
español: Sigur Rós
eesti: Sigur Rós
فارسی: سیگور روس
suomi: Sigur Rós
føroyskt: Sigur Rós
Gaeilge: Sigur Rós
galego: Sigur Rós
עברית: סיגור רוס
hrvatski: Sigur Rós
magyar: Sigur Rós
Հայերեն: Sigur ros
íslenska: Sigur Rós
italiano: Sigur Rós
ქართული: Sigur Rós
한국어: 시규어 로스
kernowek: Sigur Rós
lietuvių: Sigur Rós
latviešu: Sigur Rós
Malagasy: Sigur Rós
Nāhuatl: Sigur Rós
Nederlands: Sigur Rós
norsk nynorsk: Sigur Rós
norsk: Sigur Rós
Ирон: Sigur Rós
polski: Sigur Rós
Piemontèis: Sigur Rós
português: Sigur Rós
română: Sigur Rós
русский: Sigur Rós
Scots: Sigur Rós
srpskohrvatski / српскохрватски: Sigur Rós
Simple English: Sigur Rós
slovenčina: Sigur Rós
slovenščina: Sigur Rós
српски / srpski: Sigur rous
svenska: Sigur Rós
Türkçe: Sigur Rós
українська: Sigur Rós
oʻzbekcha/ўзбекча: Sigur Rós
中文: 詩格洛絲