Siège de Jérusalem (1099)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Jérusalem.
Siège de Jérusalem (1099)
Description de cette image, également commentée ci-après
La prise de Jérusalem en 1099.
Informations générales
Date -
Lieu Jérusalem
Issue Victoire croisée décisive [1]
Changements territoriaux Jérusalem est capturée par les croisés
Création du royaume de Jérusalem
Belligérants
Cross of the Knights Templar.svg Croisés Fatimid flag.svg Fatimides
Commandants
Blason Languedoc.svg Raymond de Toulouse
Armoiries de Jérusalem.svg Godefroy de Bouillon
Blason Nord-Pas-De-Calais.svg Robert II de Flandre
Blason duche fr Normandie.svg Robert II de Normandie
Coat of Arms of the House of Hauteville (according to Agostino Inveges).svg Tancrède de Hauteville
Gaston IV de Béarn
Daimbert de Pise
Fatimid flag.svg Iftikhâr al-Dawla
Forces en présence
12 000 fantassins
1 500 chevaliers
1 000 soldats dont 400 cavaliers
Pertes
Lourdes [1] Lourdes [2].

Première croisade

Batailles

Nicée · Dorylée · Jérusalem · Ramla (Ramla (1re) · Ascalon · Ramla (Ramla (2e) · Haran · Ramla (Ramla (3e) · Tripoli
Coordonnées 31° 47′ nord, 35° 13′ est

Le siège de Jérusalem lors de la première croisade dura du au . La situation est alors singulière : partis pour libérer les lieux saints de la domination turque seldjoukide afin de pouvoir rétablir la route des pèlerinages, ils se retrouvent face à une ville reprise entre-temps par les Fatimides qui n'y avaient jamais fait obstacle. Point culminant de la première croisade, ce siège permit aux croisés de se saisir de Jérusalem, et de fonder le royaume de Jérusalem.

Contexte

Après la prise d'Antioche le , les croisés sont restés dans la région jusqu'à la fin de l'année. Le légat pontifical Adhémar de Monteil était mort, et Bohémond de Tarente avait réclamé Antioche pour son compte. Baudouin de Boulogne s'était installé à Édesse où il avait jeté les bases du comté. Il y avait des dissensions entre les chefs croisés sur la conduite à tenir ; Raymond IV de Toulouse, mécontent d'avoir été mis à l'écart lors de l'attribution d'Antioche, avait quitté la ville pour assiéger Ma'arrat al-Numan. À la fin de l'année, une petite armée de chevaliers et de soldats commença à marcher sur Jérusalem [3], [4], [5].

Le , Raymond démantela la forteresse de Ma'arrat, et le , l'armée reprit sa marche vers le sud, nu-pieds et vêtus en pèlerins, suivie par Robert et Tancrède. Longeant la côte méditerranéenne, ils rencontrèrent peu de résistance, les seigneurs musulmans locaux préférant acheter la paix en les approvisionnant. Les musulmans sunnites préférèrent aussi la domination des croisés à celle des Fatimides chiites [6], [7].

Raymond projeta de prendre la ville de Tripoli pour se tailler un fief analogue à celui de Bohémond. Il commença par assiéger la ville voisine d' Arqa du au , ville qu'il ne prit pas. De leur côté, Godefroy et aussi Robert II de Flandre, qui avaient refusé d'être vassaux de Raymond, ainsi que les croisés restant à Lattaquié, prirent le chemin du sud en février. Bohémond les accompagna quelque temps, puis retourna rapidement à Antioche. À cette date, Tancrède quitta le service de Raymond et se joignit à Godefroy, pour une raison inconnue. Une autre troupe, mais alliée à Godefroy, prit un autre chemin sous la conduite de Gaston IV de Béarn [8], [9], [7].

Godefroy, Robert, Tancrède et Gaston arrivèrent à Arqa en mars, alors que le siège se prolongeait. La situation était tendue, non seulement entre les chefs croisés, mais aussi au sein du clergé : depuis la mort d' Adhémar de Monteil, le , il n'y avait pas vraiment de chef religieux, et après la découverte de la Sainte Lance par Pierre Barthélémy, des accusations de fraudes s'échangeaient entre les différentes factions cléricales. Finalement, en avril, Arnoulf de Rœux mit Pierre au défi d'une ordalie par le feu. Pierre subit l'épreuve et mourut de ses brûlures, discréditant ainsi la Sainte Lance et sapant définitivement l'autorité de Raymond sur la croisade [8], [10], [7].

Other Languages
srpskohrvatski / српскохрватски: Opsada Jerusalima (1099)