Sexisme

Le sexisme est une idéologie se fondant sur l’adhésion à des croyances discriminatoires basées sur le critère du sexe. Il s'appuie en partie sur des stéréotypes de genre, c’est-à-dire des croyances concernant les caractéristiques généralement associées aux femmes et aux hommes. Le sexisme se réfère donc à l’idée que la différence des genres peut légitimer la domination d'un sexe sur le sexe opposé.

Ce terme est apparu dans les années 1960 avec le nouvel essor du féminisme [1]. Ce mot, calqué sur «  racisme », a pour vocation de dénoncer les croyances, valeurs et attitudes fondées sur des modèles stéréotypés et intériorisés, en d'autres termes une société sexuellement discriminatoire [2]. La thématique du sexisme peut être abordée selon différentes disciplines comme l'analyse des médias, la sociologie, les sciences politiques, la psychologie, la philosophie...

Définitions

Le sexisme peut être défini comme « l’adhésion à des croyances discriminatoires ou préjudiciables basées sur le sexe » [3]. Par ailleurs, ce concept est « typiquement assimilé à des conceptions stéréotypées des sexes et l'adhésion à une idéologie quant aux rôles traditionnellement assignés en fonction du sexe» [3]. Il peut également être considéré comme recouvrant « des attitudes, des croyances et des comportements qui soutiennent l’inégalité entre le statut des femmes et des hommes » [4].

La misogynie et la misandrie sont deux formes de sexismes.

La misandrie exprime le mépris, voire la haine, d’une personne pour le sexe masculin [5].

La misogynie exprime le mépris, voire la haine, d’une personne pour le sexe féminin.

Ces deux derniers sentiments amènent à rejeter l'égalité de statut entre femmes et hommes [6].

Il faut distinguer le sexisme d'autres concepts proches avec lequel il est souvent confondu tels que le racisme, le machisme.

Le racisme exprime l'idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les «  races » [7].

On parle de machisme lorsque l’on se réfère plus précisément à l’idéologie fondée sur l’idée que l’homme domine la femme et qu’à ce titre il a droit à des privilèges de maître [8]. Le machisme est par conséquent un type de sexisme. Un « macho » refuse ainsi d'accomplir les tâches traditionnellement attribuées aux femmes, comme le travail domestique, car cela porterait atteinte à l'idée qu'il se fait de sa virilité.

Other Languages
Alemannisch: Sexismus
asturianu: Sexismu
беларуская: Сексізм
беларуская (тарашкевіца)‎: Сэксізм
bosanski: Seksizam
català: Sexisme
čeština: Sexismus
Cymraeg: Rhywiaeth
dansk: Sexisme
Deutsch: Sexismus
Ελληνικά: Σεξισμός
English: Sexism
Esperanto: Seksismo
español: Sexismo
eesti: Seksism
euskara: Sexismo
suomi: Seksismi
Võro: Seksism
Frysk: Seksisme
हिन्दी: लिंगवाद
hrvatski: Seksizam
magyar: Szexizmus
Bahasa Indonesia: Seksisme
íslenska: Kynjamismunun
italiano: Sessismo
日本語: 性差別
Patois: Sexizim
ქართული: სექსიზმი
қазақша: Сексизм
한국어: 성 차별
Latina: Sexismus
lietuvių: Seksizmas
latviešu: Seksisms
मैथिली: लिङ्गवाद
македонски: Сексизам
Bahasa Melayu: Seksisme
Mirandés: Sexismo
नेपाल भाषा: लिङ्गभेद
Nederlands: Seksisme
norsk nynorsk: Kjønnsdiskriminering
norsk bokmål: Kjønnsdiskriminering
polski: Seksizm
português: Sexismo
русский: Сексизм
русиньскый: Сексізм
sicilianu: Sissismu
Scots: Sexism
srpskohrvatski / српскохрватски: Seksizam
Simple English: Sexism
slovenčina: Sexizmus
slovenščina: Seksizem
shqip: Seksizmi
српски / srpski: Сексизам
svenska: Sexism
Tagalog: Seksismo
Türkçe: Cinsiyetçilik
українська: Сексизм
хальмг: Сексизм
Bân-lâm-gú: Sèng-pia̍t-chú-gī