Serge-Christophe Kolm

Serge-Christophe Kolm, né en 1932, diplômé de l'École polytechnique (France) et de l'École nationale des Ponts et Chaussées universitaire français, directeur d'Études à l'École des hautes études en sciences sociales, est connu pour ses nombreux ouvrages sur l'économie (théories de la justice sociale, développement économique, théorie de la mesure des inégalités).

Il a notamment forgé l'expression « économie publique[1] » et introduit le premier, en 1966, la notion de « justice sociale » dans le champ de la théorie économique[1]. Une partie de ses travaux porte sur l'analyse des fondements philosophiques des modèles économiques (il est notamment l'auteur d'un ouvrage intitulé Philosophie de l'économie (1985)).

Kolm s'est aussi intéressé aux philosophies orientales et spécialement au bouddhisme[2]. Il a rencontré, lors de séjours en Asie des maîtres spirituels avec lesquels il a approfondi ses connaissances. Dans Le Bonheur Liberté, Bouddhisme profond et Modernité[3] paru en 1982 aux PUF, il expose une vision personnelle du bouddhisme qu'il appelle « le bouddhisme profond » en expliquant des aspects peu connus en Occident de cette philosophie.

Other Languages