Septembre 1958

Évènements

  • Au Congrès de la SFIO en congrès, scission de l'aile gauche (Savary, Depreux Mayer…) qui fonde le Parti socialiste autonome (PSA).
  • Revendication de l’indépendance par le prince Louis Rwagasore d’Urundi;
  • Élections législatives au Tanganyika[1].
  • Le gouverneur de l’Arkansas Orval Faubus décide la fermeture de toutes les écoles publiques de son État. Le gouvernement fédéral ne réagit pas.


  • 2 septembre[2] : National Defense Education Act, qui débloque d’importants crédits pour développer l’enseignement scientifique.
  • 22 septembre : le président du Liban Fouad Chéhab forme un gouvernement d’union nationale et mène une politique de rééquilibrage économique et social en faveur des communautés les plus démunies, tels les chiites. Il favorise le développement régional face à Beyrouth. À l’extérieur, il revient à une ligne plus arabiste et entend respecter le « pacte national ».
  • 24 septembre :
    • France : fondation de l’UNR (Union pour la nouvelle République) sous la présidence de Jacques Soustelle.
    • Mémorandum sur le directoire à trois de l'OTAN (États-Unis, Royaume-Uni, France). De Gaulle propose au président des États-Unis Eisenhower et au Premier ministre britannique Harold Macmillan la création d’un directoire à trois au sein de l’Alliance atlantique.
  • 26 septembre (Birmanie) : U Nu confie le pouvoir à l'armée pour rétablir l'ordre. Le général Ne Win devient Premier ministre et établit une dictature anticommuniste.
Other Languages
မြန်မာဘာသာ: စက်တင်ဘာ ၁၉၅၈