Sejong le Grand

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sejong (ville)
Sejong le Grand
세종대왕 - 世宗大王
Image illustrative de l'article Sejong le Grand
Titre
4e Roi de Joseon

(31 ans et 8 mois)
Prédécesseur Taejong
Successeur Munjong
Biographie
Dynastie Joseon
Nom de naissance Yi Do (이도 - 李裪)
Date de naissance
Date de décès (à 53 ans)
Père Taejong
Mère Wongyeong

Sejong le Grand
Période Joseon

Sejong le Grand (세종대왕), né le et mort le , est le quatrième roi de la dynastie coréenne Joseon, de 1418 à 1450. C'est lui qui est à l'origine du Hunmin Jeongeum, les Sons corrects pour l'éducation du peuple (que l'on appelle hangeul de nos jours), alphabet destiné à remplacer le système d' écriture chinois utilisé dans le pays à l'époque mais jugé bien trop complexe. Les historiens confirment qu'il serait le seul à l'origine de l'alphabet national coréen, le hangeul, puisque les chroniques de l'époque indiquent que les savants lui reprochèrent de l'avoir rédigé seul et en secret. En effet il était très probablement l'homme le plus apte en matière de phonétique, il envoya treize fois ses savants consulter un grand phonéticien chinois exilé à la frontière sino-coréenne pour leur faire entendre raison.

Selon Louis-Jean Calvet, « le hangeul se fonde sur une analyse très précise de la phonologie de la langue, et la précision de cette écriture, sa parfaite adéquation à la langue coréenne, font que le hangeul est souvent présenté comme le meilleur alphabet du monde » [1].

Fils du roi Taejong, il devient le Grand prince Chungnyeong (충녕대군, 忠寧大君) à dix ans et épouse une fille de Sim On (심온, 沈溫), connue sous le nom de Sim-ssi, et qui devint plus tard la princesse consort Soheon (소헌왕비, 昭憲王妃).

Le roi humaniste

La chanson des dragons volants (1445)

Certains indices incitent à lui attribuer le seul mérite de l’invention du hangeul. Pour certains, il s’est fait aider de parents ou de lettrés. Cependant, la majorité des lettrés, formés à l’utilisation des caractères chinois, les hanjas, se sont opposés à l’introduction du nouvel alphabet.

On lui attribue aussi l’invention d’une mesure des pluies, d’une horloge à eau et d’un cadran solaire. Tous ces objets sont développés dans son palais par l'inventeur Jang Yeong-sil.

Suivant les principes du néo-confucianisme, Sejong est également un roi humaniste, qui introduisit trois degrés de justice, avant que le jugement soit définitif, et qui interdit les punitions brutales ou cruelles, comme la flagellation.

Ses écrits sont également estimés : il a composé le célèbre Yongbi Eocheon Ga (Chansons des dragons volants) en 1445, Seokbo Sangjeol (Épisodes de la vie de Bouddha) en juillet 1447, Worin Cheon-gang Jigok (Chansons du clair de lune sur des milliers de rivières) en juillet 1447, et son œuvre majeure qui fait référence, Dongguk Jeong-un (un dictionnaire de prononciation sino-coréenne) en septembre 1447.

Other Languages
български: Седжон
català: Sejong
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Dièu-siēng Sié-cŭng
čeština: Sedžong Veliký
kaszëbsczi: Sejong Wiôldżi
Deutsch: Sejong
Esperanto: Seĝong
euskara: Sejong Handia
Nordfriisk: Sejong (köning)
Հայերեն: Սեջոնգ Մեծ
Bahasa Indonesia: Sejong yang Agung
ქართული: სეჯონ დიდი
қазақша: Ұлы Седжон
한국어: 조선 세종
Latina: Sejong
lietuvių: Sejong
монгол: Сэжун ван
Bahasa Melayu: Sejong Agung
norsk nynorsk: Sejong den store
norsk bokmål: Sejong den store
português: Rei Sejong
Scots: Sejong
සිංහල: මහා සේජොං
Simple English: Sejong the Great
ślůnski: Sejong Wjelgi
Türkçe: Sejong
українська: Седжон Великий
吴语: 朝鮮世宗
中文: 朝鮮世宗
文言: 朝鮮世宗
Bân-lâm-gú: Tiâu-sián Sè-chong
粵語: 李裪