Seine-Saint-Denis

Seine-Saint-Denis
Image illustrative de l'article Seine-Saint-Denis
Administration
Pays Drapeau de la France  France
Région Île-de-France
Création du département [1]
Chef-lieu
( Préfecture)
Bobigny
Sous-préfectures Le Raincy
Saint-Denis
Président du
conseil départemental
Stéphane Troussel
Préfet Pierre-André Durand [2].
Code Insee 93
Code ISO 3166-2 FR-93
Démographie
Gentilé Séquano-Dionysiens
Population 1 552 482 hab. (2013)
Densité 6 578 hab./km2
Géographie
Superficie 236 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 12
Cantons 21
Intercommunalités Métropole du Grand Paris : 4 EPT
Communes 40

Le département de la Seine-Saint-Denis [1] ( prononcé [ s ɛ n s ɛ̃ d ə . n i]) est un département français situé au nord-est de l' agglomération parisienne, appartenant à la petite couronne de la région Île-de-France. L' Insee et la Poste lui attribuent le code 93.

Les habitants de la Seine-Saint-Denis sont les Séquano-Dionysiens.

Géographie

Petite couronne.svg

La Seine-Saint-Denis est située au nord-est de Paris. Sa superficie est de 236 km2, ce qui en fait l'un des plus petits départements français. La Seine-Saint-Denis forme avec les deux autres petits départements limitrophes de Paris (les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne) la petite couronne de la région parisienne.

Elle est située dans le Bassin parisien et comprend une part importante du Pays de France. Le département est essentiellement constitué par un bas plateau, la Plaine de France, structuré par les larges vallées de la Seine et de la Marne et surmonté par un relief de buttes-témoins, avec le plateau de Vaujours, culminant à 130 m de hauteur, la colline de Belleville - Ménilmontant (128 m) et le plateau d'Avron (115 m), qui matérialisent l'extrémité du massif de l'Aulnoye ou celle du plateau de la Brie. Ces derniers sont séparés par les dépressions de Gagny et de Rosny-sous-Bois, qui correspondent à un ancien lit de la Marne. Au Nord du département se trouve la Butte-Pinson, qui annonce les premiers contreforts du plateau de Montmorency [3], [4].

Géologie

Articles détaillés : Pays de France, Pays d'Aulnoye et Bassin parisien.

La géologie du département est celle, sédimentaire, du Bassin parisien. Une succession d'horizons argilo-marneux s'intercalent dans des formations marno-calcaires, ou calcaires (comme les calcaires de Saint-Ouen ou ceux de Brie), souvent gypseuses, qui ont longtemps été exploitées dans des carrières de pierre à plâtre à ciel ouvert ou en galerie (à Romainville, Rosny-sous-Bois ou Gagny, par exemple) [3]. Aujourd'hui, seuls les gypses du massif de l'Aulnoye, sur le plateau dominant Vaujours et Coubron, font encore l'objet d'une exploitation destinée aux usines Placoplatre de Vaujours.

Hydrographie

Le département est limité au nord-ouest par la Seine, à la hauteur de la boucle de Gennevilliers. Il est traversé par la Marne dans son extrémité sud-est. Deux canaux construits au début du XIXe siècle par la Ville de Paris, le canal de l'Ourcq et le canal Saint-Denis, et le canal de Chelles inauguré en 1865 pour faciliter la navigation de Vaires-sur-Marne à Neuilly-sur-Marne, l'irriguent également.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Climat

Article détaillé : Climat de Paris.

Le climat de la Seine-Saint-Denis est semblable au climat de Paris. Le département possède donc un climat de type océanique dégradé, l'influence océanique est prépondérante à celle continentale. De manière générale, les étés sont plutôt frais (18 °C en moyenne), et les hivers sont plutôt doux (°C en moyenne) avec des pluies de même importance en toute saison (en hauteur de précipitations) et des pluies plus faibles (647 millimètres) que sur les côtes.

Le département comme toute l' Île-de-France est soumis à un climat océanique dégradé. Sa localisation au sein de l'urbanisation très dense de l' agglomération parisienne provoque une très légère élévation de la température d'un ou deux degrés en fonction des conditions climatiques par rapport aux zones rurales d'Île-de-France, en particulier par temps calme et anticyclonique. Cet écart est particulièrement notable au lever du jour, et a tendance à s'accentuer au fil des années. La température moyenne annuelle est de 11 °C, le mois le plus le froid est janvier avec +4,7 °C ; les mois les plus chauds sont juillet et août avec +20 °C (moyenne journalière). Le nombre moyen de jours où la température dépasse 25 °C est de 43, dont 9 au-delà de 30 °C.

Nuvola apps kweather.png  Relevés des températures, des précipitations et de l'ensoleillement au Bourget (Seine-Saint-Denis) 1971-2000 [5], [6], [Note 1]
Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures minimales moyennes (°C) 0,9 1,3 2,9 5 8,3 11,2 12,9 12,7 10,6 7,7 3,8 1,7 6,6
Températures moyennes (°C) 4 4,5 7,3 9,7 13,7 16,5 18,9 18,8 15,5 11,5 7 5 11,9
Températures maximales moyennes (°C) 6 7,6 10,8 14,4 18,2 21,5 24 23,8 20,9 16 10,1 6,8 15
Moyennes mensuelles de précipitations (mm) 54.3 46.1 53.5 46.5 63.3 57.8 53.6 51.6 53.8 55.5 55.8 55.6 647.3
Moyennes mensuelles d'ensoleillement (h) 55.6 87.5 129.4 172.8 201.4 218.8 239.1 221.1 173.3 125.8 75.2 50.6 1749.5
Other Languages
aragonés: Sena-Sant Denís
العربية: سين سان دوني
беларуская: Сен-Сен-Дэні
беларуская (тарашкевіца)‎: Сэн-Сэн-Дэні
български: Сен Сен Дени
فارسی: سن-سن-دنی
客家語/Hak-kâ-ngî: Seine-Saint-Denis
עברית: סן-סן-דני
Հայերեն: Սեն-Սեն-Դենի
Bahasa Indonesia: Seine-Saint-Denis
қазақша: Сена-Сен-Дени
한국어: 센생드니 주
lietuvių: Sena-Sen Deni
latviešu: Sēna-Sendenī
Bahasa Melayu: Seine-Saint-Denis
Plattdüütsch: Seine-Saint-Denis
Nederlands: Seine-Saint-Denis
norsk nynorsk: Seine-Saint-Denis
norsk bokmål: Seine-Saint-Denis
Kapampangan: Seine-Saint-Denis
português: Seine-Saint-Denis
русский: Сен-Сен-Дени
sámegiella: Seine-Saint-Denis
srpskohrvatski / српскохрватски: Seine-Saint-Denis
Simple English: Seine-Saint-Denis
slovenčina: Seine-Saint-Denis
slovenščina: Seine-Saint-Denis
српски / srpski: Сена-Сен Дени
українська: Сена-Сен-Дені
Tiếng Việt: Seine-Saint-Denis
Bân-lâm-gú: Seine-Saint-Denis