Schizophrénie

La schizophrénie est un trouble psychique sévère et chronique appartenant à la classe des troubles psychotiques. Ce trouble apparaît généralement au début de l'âge adulte environ entre 15 et 30 ans et affecte environ 1 % de la population. Comme les autres psychoses, la schizophrénie se manifeste par une perte de contact avec la réalité et une anosognosie, c'est-à-dire que la personne qui en souffre n'a pas conscience de sa maladie (en tout cas pendant les périodes aiguës). Cette particularité rend difficile l'acceptation du diagnostic par la personne schizophrène et son adhésion à la thérapie médicamenteuse.

Les symptômes les plus fréquents en sont une altération du processus sensoriel ( hallucination) et du fonctionnement de la pensée ( idées de référence, délire). La personne avec schizophrénie peut entendre des voix qui la critiquent ou commentent ses actions. Elle peut aussi percevoir des objets ou des entités en réalité absents. Elle peut accorder à des éléments de l'environnement des significations excentriques ou croire qu'ils ciblent sa personne, en dehors de tout lien logique. Typiquement, la personne schizophrène a l'impression d’être contrôlée par une force extérieure, de ne plus être maître de sa pensée ou d'être la cible d'un complot à la finalité mal circonscrite.

La schizophrénie s'accompagne aussi généralement d'une altération profonde du fonctionnement cognitif et social, de l'hygiène, de la régulation des émotions, de la capacité à entreprendre ou planifier des actions centrées sur des buts. L'espérance de vie des personnes touchées est estimée inférieure de 12 à 15 ans à l'espérance de vie moyenne, à cause du risque plus élevé de problèmes de santé (lié à la pathologie ou à son traitement) et d'un plus fort taux de suicide (risque absolu de 5 % [1], [2], [3], [4]). Cette pathologie peut évoluer favorablement dans un délai plus ou moins long.

Ses sous-types reconnus sont les schizophrénies simple, hébéphrénique, paranoïde, schizoaffective et catatonique.

Les causes de la schizophrénie et les facteurs provoquant ou précipitant les phases aiguës sont encore mal comprises. La piste de la prédisposition héréditaire est bien documentée, mais il est assez certain que d'autres facteurs doivent entrer en interaction avec cette prédisposition pour faire éclore la maladie. Une perturbation du développement fœtal au second trimestre de la grossesse est fortement suspectée. Il apparaît que lorsque les défenses immunitaires de la mère sont sollicitées, lorsqu'elle est victime d'une malnutrition ou d'un important choc émotionnel durant cette période, cela augmente significativement le risque que son enfant développe une schizophrénie à l'âge adulte. Chez la personne schizophrène elle-même, la consommation de drogues et l'exposition à des stimulations sociales ou émotionnelles invasives précipitent les phases aiguës de la maladie.

La schizophrénie est couramment traitée par la prise de médicaments antipsychotiques ( neuroleptiques) qui préviennent les phases aiguës ou diminuent l'intensité des symptômes. Certaines formes de psychothérapie et de soutien éducatif sont souvent prodiguées parce qu'elles favorisent aussi le maintien de la personne sur le marché du travail et dans la communauté. Dans les cas les plus sévères — lorsque l'individu présente un risque pour lui-même ou pour les autres —, une hospitalisation sans consentement peut être nécessaire. De nos jours, les hospitalisations sont moins longues et moins fréquentes qu'elles ne l'étaient auparavant [5]. Cependant, seule une petite minorité de personnes souffrant de troubles mentaux adopte un comportement dangereux pour les autres.

Sommaire

Other Languages
Afrikaans: Skisofrenie
Alemannisch: Schizophrenie
aragonés: Esquizofrenia
العربية: فصام
asturianu: Esquizofrenia
azərbaycanca: Şizofreniya
беларуская: Шызафрэнія
беларуская (тарашкевіца)‎: Шызафрэнія
български: Шизофрения
bosanski: Shizofrenija
čeština: Schizofrenie
Cymraeg: Sgitsoffrenia
dansk: Skizofreni
Deutsch: Schizophrenie
Ελληνικά: Σχιζοφρένεια
English: Schizophrenia
Esperanto: Skizofrenio
español: Esquizofrenia
euskara: Eskizofrenia
Gaeilge: Scitsifréine
हिन्दी: मनोविदलता
hrvatski: Shizofrenija
magyar: Skizofrénia
Հայերեն: Շիզոֆրենիա
interlingua: Schizophrenia
Bahasa Indonesia: Skizofrenia
íslenska: Geðklofi
italiano: Schizofrenia
日本語: 統合失調症
Basa Jawa: Skizofrénia
ქართული: შიზოფრენია
қазақша: Шизофрения
kalaallisut: Skizofrenii
한국어: 조현병
Kurdî: Şîzofrenî
Кыргызча: Шизофрения
lietuvių: Šizofrenija
latviešu: Šizofrēnija
македонски: Шизофренија
монгол: Дэмийрэл
Bahasa Melayu: Skizofrenia
مازِرونی: اسکیزوفرنی
Nederlands: Schizofrenie
norsk nynorsk: Schizofreni
polski: Schizofrenia
português: Esquizofrenia
Runa Simi: Waq'akay
română: Schizofrenie
русский: Шизофрения
sicilianu: Schizzufrinìa
srpskohrvatski / српскохрватски: Shizofrenija
Simple English: Schizophrenia
slovenčina: Schizofrénia
slovenščina: Shizofrenija
Soomaaliga: Iskiitsofiriiniya
српски / srpski: Схизофренија
svenska: Schizofreni
Kiswahili: Skizofrenia
Tagalog: Schizophrenia
Türkçe: Şizofreni
українська: Шизофренія
اردو: انفصام
oʻzbekcha/ўзбекча: Shizofreniya
vepsän kel’: Šizofrenii
Tiếng Việt: Tâm thần phân liệt
Winaray: Eskisofrenya
粵語: 精神分裂