Saosnoise

Saosnoise
Saosnoise au Salon international de l'agriculture de 2012 à Paris.
Saosnoise au Salon international de l'agriculture de 2012 à Paris.
Région d’origine
Régioncentre ouest de la Drapeau de la France France
Caractéristiques
TailleGrande
RobePie Rouge
Autre
DiffusionLocale, race préservée
UtilisationMixte

La saosnoise est une race bovine française.

Origine

Cette race a été constituée à partir de races locales (percheronne, mancelle) avec des apports de sang extérieur : durham, normande, Maine-Anjou. Elle a pris le nom de sa région d'origine, le Saosnois (nord de la Sarthe) dans les années 1930.
Elle serait issue de trois populations fusionnées:

  • Une population de mancelle, non croisée avec la shorthorn lors de la création de la race rouge des prés au e siècle.
  • Une population de percheronne, une race ayant contribué à la création de la normande, qui aurait échappé aux croisements.
  • Une population de shorthorn restée en race presque pure jusque dans les années 1950.

Ce sont ces deux races voisines géographiquement qui auraient fini par ne former plus qu'une population[1].
En 1939, une société des éleveurs de la race bovine du Saosnois a été créée et un standard de race établi. Cette tentative sera sans suite à cause de la Seconde Guerre mondiale. Il n'existe pas de livre généalogique à l'heure actuelle. En 1997, une association pour la promotion et la valorisation des animaux du Saosnois a été créée. Un programme de préservation de la race a été établi. Il vise à:

  • Rechercher les troupeaux existants et répertorier les individus.
  • Sélectionner les animaux les plus représentatifs.
  • Diffuser les taureaux les plus intéressants par le biais de l'insémination artificielle.
  • Faire circuler l'information entre éleveurs.

En 2000, ce travail a abouti à l'attribution du numéro 88 à la race par le ministère de l'agriculture. (reconnaissance officielle)
C'est une race à effectif restreint. Le cheptel comprend environ 900 vaches reproductrices dont 50 % reproduisent en race pure et 31 taureaux dont 31 % disponibles en insémination artificielle[2].

Other Languages
українська: Сонуаська порода