Santa Barbara (Californie)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santa Barbara.
Santa Barbara
Santa Barbara city seal.JPGFlag of Santa Barbara, California.svg
Aerial-SantaBarbaraCA10-28-08.jpg
Nom local
(en) Santa BarbaraVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
État
Comté
Partie de
Capitale de
Superficie
108,75 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
15 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Santa Barbara County California Incorporated and Unincorporated areas Santa Barbara Highlighted.svg
Démographie
Population
88 410 hab.Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
812,9 hab./km2
Fonctionnement
Statut
Siège de comté, cité aux États-Unis (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Cathy Murillo (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Origine du nom
Fondation
Identité
Drapeau
Flag of Santa Barbara, California (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
93100–93199Voir et modifier les données sur Wikidata
Code FIPS
06-69070Voir et modifier les données sur Wikidata
GNIS
Indicatif téléphonique
805Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Santa Barbara est une ville de 88 978 habitants[1] située sur la côte de l'État de Californie au pied des Santa Ynez Mountains, face à l'océan Pacifique, dans l'ouest des États-Unis. C'est le siège du comté de Santa Barbara. Son aire urbaine, qui comprend les villes voisines de Goleta, Montecito et Carpinteria, a une population totale estimée à 400 000 personnes[2]. Son climat, ses plages et ses maisons couvertes de toits en tuiles canal lui valent le surnom de « riviera américaine » (en anglais : American Riviera)[3]. La ville de Santa Barbara abrite, avec la commune voisine de Montecito (Californie), la plus haute concentration de très hauts revenus des États-Unis après le borough new yorkais de Manhattan, la région de la baie de San Francisco, Seattle et Miami.

Située à deux heures de route et une heure d'hélicoptère de Los Angeles, elle est aussi connue pour être le lieu de résidence de nombreuses personnalités d'Hollywood ou du monde des médias californien.

Histoire

Mission Santa Barbara.

En 1780, le commandant général des provinces intérieures Teodoro de Croiz veut l'établissement d'un presidio et d'une mission sur l'emplacement de la ville actuelle alors peuplée par la tribu amérindienne des Chumash. Le Presidio de Santa Barbara est achevé le [4]. La Mission Santa Barbara est fondée par les Espagnols en 1786.

Le , est construit le premier édifice en adobe, maison en brique rouge et place à arcades[4].

Cette architecture témoigne du passé colonial de la ville. Les maisons récentes ont été pour la plupart édifiées dans le style de l'architecture Mission Revival.

En 1823, le Mexique adopte un régime républicain mais le , cède la Californie à la fédération des États-Unis par le traité de Guadeloupe Hidalgo. En 1864, l'espagnol devient la langue officielle de la ville jusqu'en 1870 où il est remplacé par l'anglais[4].

Santa Barbara était à l'origine une forteresse espagnole édifiée en 1782. Durant tout le e siècle, elle demeura un paisible pueblo qui ne comportait que quelques centaines de familles vivant principalement de l'élevage.

À la suite du séisme qui ravagea la ville en 1925, des règles strictes furent imposées au moment de sa reconstruction, ce qui explique notamment le style architectural homogène qu'elle présente aujourd'hui.

Other Languages
azərbaycanca: Santa-Barbara
български: Санта Барбара
čeština: Santa Barbara
Kreyòl ayisyen: Santa Barbara, Kalifòni
Bahasa Indonesia: Santa Barbara, California
Taqbaylit: Santa Barbara
Latina: Barbaropolis
lietuvių: Santa Barbara
latviešu: Santabarbara
srpskohrvatski / српскохрватски: Santa Barbara, California
svenska: Santa Barbara
Volapük: Santa Barbara