Samory Touré

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Touré.
Samory
Samory, le Coran entre les mains
Samory, le Coran entre les mains
Titre
Empereur du Wassoulou
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Miniambaladougou
(actuelle Guinée)
Date de décès
Lieu de décès Ndjolé
(actuel Gabon, AEF)
Nationalité Wassoulou

L' Almamy Samory Touré (ou Samori Touré), né vers 1830 à Miniambaladougou, dans l'actuelle Guinée, tombé à Guélémou, actuelle Côte d'Ivoire, et décédé le à Ndjolé, actuel Gabon, fut le fondateur de l' empire Wassoulou ; il résista à la pénétration et à la colonisation française en Afrique de l'Ouest. L'ancien et le premier président de la Guinée, Ahmed Sékou Touré, était l'arrière petit-fils de Samory.

Premières années

Né vers 1833 à Miniambaladougou (actuellement au sud-est de la Guinée), ce fils de marchand dyula (Dioula) grandit dans une Afrique de l’Ouest en pleine mutation du fait du nombre croissant de contacts avec les Européens. Le commerce avec l’Europe avait rendu riches certains États africains, pendant qu’une utilisation croissante des armes à feu modifie la guerre traditionnelle. Ses parents avaient abjuré l’islam pour se convertir au paganisme.

En 1848, la mère de Samory, Sokhona Camara, est capturée pendant un raid mené par Sory Bourama, du clan Cissé, et réduite en esclavage. Ne disposant pas de l'argent nécessaire pour la racheter, il doit, pour obtenir la libération à terme de sa mère, se mettre au service des Cissé auprès desquels il apprend le maniement des armes. D'après la tradition, il reste à leur service « sept ans, sept mois, sept jours ».

Il s'engage ensuite pour deux ans dans l'armée de Saransware-Mori, faama (dirigeant militaire) des Bérété, ennemis des Cissé, avant de rejoindre son propre peuple, les Camara. Nommé kélétigui (chef de guerre) à Dyala en 1861, Samory prononce le serment de protéger son peuple contre les Bérété et les Cissé. Il crée une armée professionnelle et nomme ses proches, notamment ses frères et des amis d'enfance, à des postes de commandement.

Other Languages
العربية: ساموري توري
bamanankan: Samori Ture
català: Samori Turé
Deutsch: Samory Touré
English: Samori Ture
español: Samory Touré
euskara: Samory Turé
italiano: Samory Turé
Kabɩyɛ: Somory Touré
മലയാളം: സമോരി ടൂറ
português: Samori Turé
русский: Самори
svenska: Samori