Salariat

Le salariat est un mode de rémunération du travail qui repose sur l'échange marchand d’une prestation de service par une personne, le salarié, contre une rémunération régulière et sous lien de subordination juridique avec un employeur à travers un contrat de travail.

L'employeur peut être individuel ou collectif ( association, entreprise ou État).

L'existence d'un lien de subordination juridique est un critère déterminant du salariat. Il s'agit là d'une question de fait et non de forme. À titre d'exemple, on peut donc ne pas être salarié malgré un contrat de travail signé et/ou la réception d'une feuille de paie, ou au contraire être salarié malgré l'absence de tout contrat de travail écrit. L'emploi et les moyens de production appartiennent totalement et juridiquement à l'employeur.

Statistiques

Ce mode de rémunération, issu principalement de la révolution industrielle, est devenu majoritaire dans les économies de marché. En France, il concerne 24 355 000 de personnes en 2008 pour 26 766 000 actifs occupés, soit 91 % des actifs. Les 2 411 000 emplois restants sont ceux des entrepreneurs individuels et des professions libérales [1].

On note dans l'ensemble des sociétés une tendance lourde de croissance du « taux de salarisation », entendu comme le rapport du nombre de salariés au nombre total des personnes actives. Ainsi en France ce taux passe de 63% dans les années 1956 à 85% dans les années 1990, et à 91% dans les années 2000.

Parallèlement, les effets de la «  mensualisation » ont fait que des formes de rémunération plus claires et plus objectives ont contribué à rendre plus attractif ce statut.

Other Languages
العربية: عمل مأجور
Deutsch: Lohnarbeit
English: Wage labour
日本語: 賃労働
한국어: 임노동
Latina: Opifex
кырык мары: Тӓрзӹ
Nederlands: Loonarbeid
ਪੰਜਾਬੀ: ਉਜਰਤੀ ਕਿਰਤ
slovenčina: Závislá práca
Türkçe: Ücretli emek
українська: Найманий робітник
Tiếng Việt: Tiền công lao động
中文: 雇傭勞動