Royaume-Uni

 Ne doit pas être confondu avec l' Angleterre ni avec la Grande-Bretagne. Pour les anciennes formes du régime britannique, voir Royaume de Grande-Bretagne et Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. Pour des articles homonymes, voir RU, GB, UK et Royaume-Uni (homonymie).

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord *

United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland (en)

Drapeau
Drapeau du Royaume-Uni
Blason
Armoiries royales du Royaume-Uni
Devise nationale Dieu et mon droit
Hymne national God save the Queen
Administration
Forme de l'État Monarchie constitutionnelle parlementaire unitaire
Reine Élisabeth II
Premier ministre Theresa May
Langues officielles Anglais [1]
Capitale Londres

51°30′ N 0°7′ W

Géographie
Plus grande ville Londres
Superficie totale 246 690  km2
( classé 79e)
Superficie en eau 1,3 %
Fuseau horaire UTC ( été +1)
Histoire
Acte d'Union de 1707
Acte d'Union de 1800
Traité anglo-irlandais
Début du règne d' Élisabeth II
Démographie
Gentilé Britannique
Population totale (2014) 64 596 752 [2] hab.
( classé 22e)
Densité 261 [3] hab./km2
Économie
PIB nominal ( 2015) en diminution 2849,345 milliards de $
-4,76% [4] ( 5e/62)
PIB (PPA) ( 2015) en augmentation 2679,325 milliards de $
+3,27% [4] ( 7e/62)
PIB nominal par hab. ( 2015) en diminution 43770,688 $
-5,49% [4] (6e/30)
PIB (PPA) par hab. ( 2015) en augmentation 41158,909 $
+2,48% [4] (11e/30)
Taux de chômage ( 2015) Decrease Positive.svg 5,376% de la pop. active
-13,29% [4]
Dette publique brute ( 2014) Nominale
Increase Negative.svg 1 601,937 milliards d'
+ 7,1 %
Relative
Increase Negative.svg 89,397 % du PIB
+ 2,39 % (110e/124)
IDH ( 2013) en augmentation 0,892 [5] (très élevé) ( 14e)
Monnaie Livre sterling ( GBP​)
Divers
Code ISO 3166-1 GBR, GB​
Domaine Internet .uk
Indicatif téléphonique +44

Le Royaume-Uni, en forme longue le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, en anglais United Kingdom et United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland, en gaélique écossais Rìoghachd Aonaichte na Breatainne Mòire is Èireann a Tuath, en gallois Teyrnas Unedig Prydain Fawr ac Iwerddon, est un pays d' Europe de l'Ouest, ou bien, selon certaines définitions, du Nord, dont le territoire comprend l'île de Grande-Bretagne et la partie nord de l'île d' Irlande, ainsi que de nombreuses petites îles autour de l' archipel. Le territoire du Royaume-Uni partage une frontière avec la République d'Irlande, et est entouré par l' océan Atlantique, avec la mer du Nord à l'est, la Manche au sud, et la mer d'Irlande à l'ouest. Le Royaume-Uni couvre une superficie de 246 690 km2, faisant de lui le 80e plus grand pays du monde, et le 11e d'Europe. Le Royaume-Uni est le 22e pays le plus peuplé du monde, avec une population estimée à 65 millions d'habitants [2]. Le Royaume-Uni est une monarchie constitutionnelle ; il possède un système parlementaire de gouvernance [6], [7]. Sa capitale est Londres, une ville mondiale et la première place financière au monde, mais également la plus grande aire métropolitaine de l' Union européenne [8].

Le Royaume-Uni est composé de quatre nations constitutives : l' Angleterre, l' Écosse, le Pays de Galles et l' Irlande du Nord. Les trois dernières ont des administrations dévolues [9], chacune avec des pouvoirs variés [10], basés dans leurs capitales régionales, respectivement Édimbourg, Cardiff et Belfast. Les bailliages de Guernesey, de Jersey et l' Île de Man sont des dépendances de la Couronne et ne sont donc pas rattachés au pays [11]. De plus, le pays comprend quatorze territoires d'outre-mer [12], disséminés sur plusieurs océans. Le Royaume-Uni est né en 1707, lorsque les royaumes d' Angleterre et d' Écosse s'unifièrent pour former le Royaume de Grande-Bretagne, qui s'agrandit en 1801 en s'unifiant avec le Royaume d'Irlande pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande. En 1922, l' Irlande du Sud fit sécession du Royaume-Uni, amenant au nom officiel et actuel de Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Les territoires d'outre-mer, anciennement des colonies, sont les vestiges de la colonisation britannique, qui, jusqu'à la fin du XIXe siècle, posséda le plus vaste Empire de l'histoire.

L'influence britannique peut être observée dans la langue, la culture, le système politique et juridique des anciennes colonies. Le Royaume-Uni est un pays développé et est la cinquième puissance mondiale par son PIB nominal et la huitième en termes de parité de pouvoir d'achat. Berceau de la révolution industrielle, le pays fut la première puissance mondiale durant la majeure partie du XIXe siècle [13], [14]. Le Royaume-Uni reste aujourd'hui une grande puissance, avec une influence internationale considérable sur le plan économique, politique, culturel, militaire et scientifique [15], [16]. Il est également une puissance nucléaire reconnue avec le sixième budget de la défense le plus élevé [17]. Le Royaume-Uni est membre de l' Union européenne, du Commonwealth of Nations, du Conseil de l'Europe, du G8, du G20, de l' OTAN, de l' OCDE, de l' OMC, et membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies depuis 1946. Toutefois, le pays décide de quitter l'UE d'ici à 2018 à la suite du référendum de juin 2016.

Histoire

Articles détaillés : Histoire du Royaume-Uni, Royaume-Uni métropolitain et Royaume-Uni d'outre-mer.

Naissance d'une Union

Le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande, en 1843.

Les royaumes d' Angleterre et d' Écosse ont cohabité en tant que nations souveraines et indépendantes avec leurs propres monarques et structures politiques depuis le IXe siècle. La Principauté de Galles est intégrée au Royaume d'Angleterre en 1536, après son annexion à la suite du Statut de Rhuddlan en 1284. L' Irlande, conquise à partir du XIIe siècle, est un royaume indépendant mais en 1541, Henry VIII devient roi d'Irlande. À partir de l' Union des Couronnes en 1603, le Royaume d'Écosse partagent également le même souverain, mais Angleterre, Écosse et Irlande restent des États distincts. Durant l' interrègne anglais, le Commonwealth d'Angleterre annexe l'Écosse et l'Irlande, mais la situation précédente est restaurée avec la royauté en 1660. La Révolution financière britannique et le développement d'une presse indépendante et de très nombreuses sociétés par action renforcent l'économie anglaise, tandis que l'effondrement de la Compagnie du Darién du financier écossais William Paterson engloutit les économies des Écossais et suscite une grave crise financière. Celle-ci débouche sur l' Acte d'Union (1707), à travers lequel l'Angleterre (incluant le pays de Galles) et l'Écosse deviennent une union politique sous la forme du Royaume de Grande-Bretagne. L' Acte d'Union de 1800 a unifié le Royaume de Grande-Bretagne et le Royaume d'Irlande, qui est lentement tombé sous contrôle anglais entre 1541 et 1691, pour former le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande en 1801. L'indépendance de l' État libre d'Irlande en 1922 a suivi la séparation de l' île d'Irlande deux ans auparavant avec six des neuf comtés de la province d' Ulster restant attachés au Royaume-Uni, ce qui mène donc en 1927 au nom officiel actuel de « Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord ». Le Royaume-Uni est donc une union de quatre nations (Angleterre, Écosse, pays de Galles et Irlande du Nord) dont la principale est l'Angleterre.

Empire britannique

Article détaillé : Empire britannique.

Le Royaume de Grande-Bretagne (également connu à ses débuts comme les Royaumes Unis de Grande-Bretagne) a joué un rôle important durant le siècle des Lumières, avec une présence forte en philosophie et en sciences ainsi qu'une grande influence dans la tradition théâtrale et littéraire. Tout au long du siècle qui suivit, le royaume a pris une part importante dans le développement des idées occidentales de démocratie parlementaire, avec une remarquable contribution en littérature, en arts et en sciences [[réf. souhaitée]. La richesse de l' Empire britannique, comme celle des autres grandes puissances, fut aussi en partie générée par l'exploitation coloniale dont l'industrialisation, après 1750, du commerce d'esclaves, avec la flotte britannique du XVIIIe siècle, la plus imposante à l'époque. Cependant au début du XIXe siècle, la Grande-Bretagne a voté le Slave Trade Act en 1807 et est devenue la première entité politique à avoir aboli durablement le commerce d'esclave.

L'Empire britannique (délimité en rose) en 1897.

Après la Révolution industrielle et la défaite de Napoléon lors des Guerres napoléoniennes, la Grande-Bretagne devint la première puissance mondiale du XIXe siècle. L' Angleterre est la première au monde dans la banque, la sidérurgie, le textile et les chantiers navals. La très forte expansion boursière des années 1840, appelée « railway mania », lui donne la moitié des 9 500 kilomètres de rail européen dès 1845. Ce succès l'amène à exporter la technologie ferroviaire sur les cinq continents. C'est aussi la première nation à vivre un essor rapide de la monnaie de papier grâce à son système bancaire.

À son apogée, l'Empire britannique, incluant le Royaume-Uni et toutes les entités dont il est légalement séparé mais qu'il contrôle, s'étendait sur un tiers des terres émergées et englobait un tiers de la population mondiale. L'Empire britannique fut donc le plus grand et le plus peuplé que l'histoire ait connu. On l'appelait communément l’« empire sur lequel le Soleil ne se couche jamais » (The empire on which the sun never sets) ; en effet, on dit qu'il y avait toujours une partie de l'empire où il faisait jour.

Les Tours Martello de Québec.

Un des symboles marquant de la suprématie anglaise durant cette période est l'érection un peu partout sur le globe de petites forteresses défensives appelées les Tours Martello. On pouvait ainsi apercevoir ces ouvrages défensifs notamment en Afrique du Sud, en Australie, au Canada et en Irlande.

Sur tout le XIXe siècle, le pays a joué un rôle prédominant dans le développement de la démocratie parlementaire, en partie par l'émergence d'un système à multiples partis politiques et une expansion du suffrage universel. Le développement des arts et des sciences, avec des personnalités comme Isaac Newton, montre également le rôle moteur du Royaume-Uni dans la construction du patrimoine culturel et scientifique du XVIIIe siècle. À la fin de l' Époque victorienne, le Royaume-Uni a perdu énormément de son monopole industriel. La Première Guerre mondiale remet en cause cette domination, au profit des États-Unis, qui ont surpassé le pays en production et en commerce industriel après l'avoir rattrapé au tournant des années 1890, tout comme l' Empire allemand. Le pays resta quand même une superpuissance prépondérante et son empire atteignit sa superficie maximale en 1921. Dès 1925, le Royaume-Uni annonce son retour à l' étalon-or, la livre étant passée à l'automne 1923 de 76 à 91 francs en dix semaines [18]. Cette décision de Winston Churchill, prise sous l'influence d'une «  City » qui veut rester première place financière mondiale, est fustigée par l'économiste John Maynard Keynes, car reposant sur la parité d'une livre pour 4,86 dollars, qui pénalise l'industrie britannique [19]. L'indice de la production manufacturière n'atteint que 106 en 1928 en Grande-Bretagne, sur une base 100 en 1913, contre 118 en Allemagne et 139 en France [20].

Les anglais sont ainsi les perdants de la forte expansion des années 1920.

Trois grand pays industriels européens Royaume-Uni Allemagne France
Hausse de la production manufacturière entre 1913 et 1928 6 % 18 % 40 %

Trois phases de l'après-guerre : travaillisme, thatcherisme et blairisme

Margaret Thatcher première femme à la tête du Royaume (1979-1990).

Après la Seconde Guerre mondiale, le travailliste Clement Attlee est porté au pouvoir par le raz-de-marée électoral de 1945. Au programme, nationalisations des services et création d'un État-Providence, avec le Service national de santé britannique (National Health Service, NHS). À la fin des années 1950, après la décolonisation, le Royaume-Uni perd son statut de superpuissance. Puis Edward Heath ( 1970- 1974) doit affronter la question de l' Irlande du Nord. Dans les années 1970, les travaillistes veulent renégocier les termes de l'entrée dans la Communauté économique européenne (CEE) et doivent limiter les hausses de salaires à moins de 5 % alors que l'inflation dépasse 10 %, provoquant les grèves dures de l' Hiver du mécontentement.

L'objectif majeur de Margaret Thatcher ( 1979- 1990) est de libérer les énergies individuelles [21]. Elle élève les taux d'intérêt, privilégie l' impôt indirect à l' impôt sur le revenu, élève la TVA à 15 %, et réussit à casser une inflation endémique et la puissance des syndicats lors de la longue Grève des mineurs britanniques de 1984-1985. Le système de retraite au Royaume-Uni est réformé en profondeur en 1986. En dix ans, le PIB a augmenté de 20 % et la productivité industrielle de moitié [22]. Les privatisations, s'accompagnent d'une forte désindustrialisation : baisse de 30 % de la main-d'œuvre industrielle et fermeture de 55 000 entreprises de 1979 à 1984 [22].

La fin des années 1990 voit l'avènement du travailliste Tony Blair ( 1997- 2007), proche de la City, et qui voit d'abord dans l'Europe un grand marché, soutenant les candidatures de presque tous les pays d'Europe de l'Est et la guerre d'Irak malgré une opinion publique britannique plutôt défavorable [23]. Il démissionne en 2007, pour laisser la place à son ministre des finances Gordon Brown, lui-même battu aux élections de 2010 par le conservateur David Cameron. C'est sous le ministère de ce dernier que se tient un référendum sur l'indépendance de l'Écosse le 18 septembre 2014.

Other Languages
Аҧсшәа: Британиа Ду
aragonés: Reino Unito
asturianu: Reinu Xuníu
azərbaycanca: Böyük Britaniya
башҡортса: Бөйөк Британия
žemaitėška: Jongtėnė Karalīstė
Bikol Central: Reyno Unido
беларуская: Вялікабрытанія
беларуская (тарашкевіца)‎: Вялікабрытанія
Bahasa Banjar: Britania Raya
বিষ্ণুপ্রিয়া মণিপুরী: তিলপারাজ্য
ᨅᨔ ᨕᨘᨁᨗ: United Kingdom
буряад: Ехэ Британи
català: Regne Unit
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Ĭng-guók
ᏣᎳᎩ: ᎩᎵᏏᏲ
Tsetsêhestâhese: United Kingdom
کوردیی ناوەندی: شانشینی یەکگرتوو
qırımtatarca: Büyük Britaniya
kaszëbsczi: Wiôlgô Britanijô
словѣньскъ / ⰔⰎⰑⰂⰡⰐⰠⰔⰍⰟ: Вєлика Британїꙗ
Чӑвашла: Аслă Британи
emiliàn e rumagnòl: Régn Unî
español: Reino Unido
estremeñu: Reinu Uníu
فارسی: بریتانیا
føroyskt: Stóra Bretland
arpetan: Royômo-Uni
Nordfriisk: Feriind Kiningrik
furlan: Ream Unît
贛語: 英國
galego: Reino Unido
Avañe'ẽ: Tavetã Joaju
गोंयची कोंकणी / Gõychi Konknni: युनायटेड किंगडम
Hausa: Birtaniya
客家語/Hak-kâ-ngî: Yîn-koet
Fiji Hindi: United Kingdom
hornjoserbsce: Zjednoćene kralestwo
Kreyòl ayisyen: Wayòm Ini
interlingua: Regno Unite
Bahasa Indonesia: Britania Raya
Interlingue: Reyatu Unit
íslenska: Bretland
italiano: Regno Unito
ᐃᓄᒃᑎᑐᑦ/inuktitut: ᑐᓗᐃᑦ ᓄᓈᑦ
日本語: イギリス
la .lojban.: ritygu'e
Taqbaylit: Legliz
Адыгэбзэ: Британиэшхуэ
қазақша: Ұлыбритания
kalaallisut: Tuluit Nunaat
ភាសាខ្មែរ: រាជាណាចក្ររួម
한국어: 영국
Перем Коми: Ыджыт Бритму
къарачай-малкъар: Уллу Британия
Ripoarisch: Jrußbritannie
kernowek: Ruwvaneth Unys
Ladino: Reyno Unido
Lëtzebuergesch: Vereenegt Kinnekräich
Ligure: Regno Unïo
lumbaart: Regn Ünì
لۊری شومالی: بريتانيا
latgaļu: Lelbrytaneja
монгол: Их Британи
кырык мары: Кого Британи
Bahasa Melayu: United Kingdom
Malti: Renju Unit
Mirandés: Reino Ounido
مازِرونی: بریتانیا
Dorerin Naoero: Ingerand
Napulitano: Gran Vretagna
Nedersaksies: Verienigd Keuninkriek
norsk nynorsk: Storbritannia
norsk bokmål: Storbritannia
Nouormand: Rouoyaume Unni
Sesotho sa Leboa: United Kingdom
occitan: Reialme Unit
Livvinkarjala: Yhtys Kuningaskundu
Pangasinan: Reino Unido
Papiamentu: Reino Uni
Norfuk / Pitkern: Yunitid Kingdum
Piemontèis: Regn Unì
پنجابی: برطانیہ
português: Reino Unido
rumantsch: Reginavel Unì
armãneashti: Britania Mari
tarandíne: Regne Aunìte
русиньскый: Велика Брітанія
Kinyarwanda: Ubwongereza
саха тыла: Улуу Британия
sicilianu: Regnu Unitu
srpskohrvatski / српскохрватски: Ujedinjeno Kraljevstvo
Simple English: United Kingdom
Gagana Samoa: Peretānia
chiShona: United Kingdom
Sranantongo: Ingriskondre
Basa Sunda: Britania
тоҷикӣ: Британия
Tok Pisin: Yunaitet Kingdom
татарча/tatarça: Бөекбритания
reo tahiti: Paratāne
ئۇيغۇرچە / Uyghurche: بۈيۈك بېرىتانىيە
українська: Велика Британія
oʻzbekcha/ўзбекча: Birlashgan Qirollik
vèneto: Regno Unìo
vepsän kel’: Sur' Britanii
Volapük: Regän Pebalöl
Winaray: Reino Unido
吴语: 英国
Vahcuengh: Yinghgoz
中文: 英国
文言: 英國
Bân-lâm-gú: Liân-ha̍p Ông-kok
粵語: 英國