Roi de Dál Riata

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dalriada.

Le roi de Dal Riada régnait sur un royaume scot situé sur la côte nord-est de l'Irlande et la côte ouest de l'Écosse.

Légende fondatrice

La tradition la plus répandue par les chroniques d'Irlande veut que le Dál Riata ou Dál Riada ait été fondé vers la fin du Ve siècle par le roi quasi légendaire Fergus le Grand (gaélique : Fergus Mòr Mac Earca), réputé être l'ancêtre des rois d'Écosse postérieurs.

La seconde tradition, dont se fait l'écho Bède le Vénérable, évoque un roi « Reuda » identifié avec Caibre Riata vers 220 ap. J.-C., des généalogies mythiques irlandaises, un fils de l'Ard ri Erenn légendaire Conaire Cóem[1], originaire d'Antrim dans l'actuelle Irlande du Nord qui, au IIIe siècle, donne son nom à ce royaume en y établissant une première colonie.

« Par la suite, en plus des Bretons et des Pictes, la Bretagne accueillit un troisième peuple : les Scots. Ceux-ci, émigrant sous la conduite de leur chef Reuda, s'emparèrent, en négociant ou en usant de la force, des colonies, dont ils disposent toujours. On les appelle encore Dalreudins, du nom de leur chef, car, dans leur langue daal signifie "une partie". »

— Bède Le Vénérable, Histoire ecclésiastique du peuple anglais. Texte traduit et présenté par Philippe Delaveau, Gallimard, 1995 (ISBN 2070730158), « Chapitre premier » p. 67.

Quant à l'existence dans le royaume de Dál Riata de deux régions aussi éloignées, les archéologues ne trouvent pas les traces d'une telle conquête, et on estime plutôt désormais que les deux régions étaient liées pacifiquement depuis l'âge du fer.

Dès le VIe siècle, le Dál Riata est présent dans les sources écrites, dont la vie de Saint Colomba d'Iona par Saint Adamnan, écrite à Iona vers la fin du VIIIe siècle, et qui semble être la plus fiable. À Iona, depuis sa fondation par Saint Colomba, les moines écrivaient une chronique, utilisée par les chroniqueurs irlandais du haut Moyen Âge et dont les traces survivent, surtout dans les Annales d'Ulster et les Annales de Tigernach.

Le Dal Riada contrôle l'Argyll, partie de l'ouest de l'Écosse, sous le commandement de Fergus Mac Erc, peu de temps avant sa mort, vers l'an 500. En 637, les Dal Riada irlandais et écossais se séparent définitivement à la suite de la bataille de Magh Rath.

Other Languages