Robert Vizet

Robert Vizet
Fonctions
Sénateur de l’ Essonne

(9 ans et 3 jours)
Député de la 4e circonscription de l’Essonne

(1 an, 2 mois et 18 jours)
Successeur Léo Hamon ( UDR)

(8 ans, 3 mois et 9 jours)
Prédécesseur Maurice Fraudeau ( UDR)
Successeur Yves Tavernier ( PS)
Conseiller général de l' Essonne
élu dans le canton de Palaiseau

(32 ans, 9 mois et 16 jours)
Prédécesseur Christian Barré ( RGR)
Successeur Jacques Allain ( RPR)
Maire de Palaiseau

(6 ans et 6 jours)
Prédécesseur Eugène Deloges (apparenté PCF)
Successeur André Hardy ( RI)

(7 ans, 11 mois et 22 jours)
Prédécesseur André Hardy ( RI)
Successeur Jean Pacilly ( PCF)
Biographie
Date de naissance (93 ans)
Lieu de naissance Igny
Nationalité Française
Parti politique PCF
Profession Imprimeur

Robert Vizet, né le à Igny, est un homme politique français. Membre du Parti communiste français, il a été maire de Palaiseau, conseiller général du canton de Palaiseau, député de la quatrième circonscription de l’Essonne et sénateur de l’ Essonne.

Biographie

Origines et vie familiale

Robert Vizet est né à Igny le . Son père était couvreur-fumiste, sa mère travaillait comme serveuse dans un café-restaurant d’Igny. En 1930, ses parents s’installèrent à Palaiseau [1] pour tenir un café, non loin de la gare de Massy - Palaiseau.

Études et formation

Robert Vizet obtint le certificat d’études en 1936. Il continua sa scolarité vers le certificat d’études complémentaires, mais échoua dans son obtention en 1939. Au début de l’année 1940 il entra en apprentissage dans une imprimerie de Paris, apprentissage interrompu en juin 1940.

De fait à partir de 1936, c'est par les discussions entendues au café familial, qu’il prit intérêt pour la politique. Il partagea cela avec sa passion du football, pratiqué dans un club de la fédération sportive et gymnique du travail (FSGT). Durant les premières années de l’ Occupation, à ses activités d’apprenti imprimeur, il ajouta l’aide à son père pour la culture du jardin familial. Réquisitionné pour le service du travail obligatoire en Allemagne, en janvier 1943, il refusa et entra dans la clandestinité.

Carrière professionnelle

Ouvrier imprimeur, il participa à la Résistance dès l'âge de seize ans en 1940. Il était responsable des Forces unies de la jeunesse patriotique (FUJP) pour le secteur dont il était originaire : Palaiseau, Igny et Verrières-le-Buisson et participait à des opérations de sabotage et convoyait des armes [2]. À ce titre il participa le à l’organisation par le Parti communiste français et le Front national d’une manifestation publique à Verrières-le-Buisson, pour rendre hommage au résistant gaulliste Honoré d'Estienne d'Orves, fusillé par les Allemands en 1941. Engagé dans les Forces françaises de l'intérieur (FFI) lors des combats pour la Libération de Paris puis soldat, il fut démobilisé fin 1945.

Carrière politique

Candidat dès 1947 aux élections municipales à Palaiseau, il entra au conseil municipal de cette ville de Seine-et-Oise en 1953. Il y siégea quarante-huit années, jusqu’en 2001. Maire-adjoint en 1953, il fut maire de Palaiseau de 1959 à 1965, puis de 1971 à 1979. En 1961, il fut élu conseiller général du canton de Palaiseau, fonction qu'il détint trente-trois ans jusqu’en 1994. De 1979 à 1982, il fut vice-président du conseil général de l'Essonne, alors présidé par un communiste.

Candidat communiste en Seine-et-Oise à partir de 1956, Robert Vizet fut élu député de la nouvelle quatrième circonscription de l’Essonne de 1967 à 1968, puis de 1973 à 1981. Il siégea ensuite sur les bancs du groupe communiste en tant que sénateur de l'Essonne de 1986 à 1995.

Other Languages