Robert Esnault-Pelterie

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Esnault-Pelterie et Esnault.
Robert Esnault-Pelterie
Description de cette image, également commentée ci-après

Robert Esnault-Pelterie en 1909.

Naissance
Paris
Décès
Nice
Nationalité Drapeau de la France  France
Profession
Ingénieur et pionnier de l'aviation

Robert Esnault-Pelterie, né le à Paris 9e et mort le (à 76 ans) à Nice, est un ingénieur aéronautique et inventeur français. On lui doit notamment les inventions de l' aileron (1905) et du manche à balai (1906) ainsi que le développement du moteur en étoile. En 1907, il est le premier à faire voler un avion monoplan à structure métallique, le REP 1 dont il a assuré entièrement la conception et l'assemblage, y compris ceux du moteur. Il figure aussi parmi les pionniers de l' astronautique, terme inventé par l'écrivain J.-H. Rosny aîné [1], dont il a été l'un des premiers théoriciens.

Biographie

Issu d'une famille d'industriels du textile, Robert Esnault-Pelterie achève en 1902 des études de physique à l' université de Paris, puis installe en 1904 un laboratoire de recherche sur les moteurs, ainsi que sur les planeurs et les avions au fond du jardin de la résidence secondaire de ses parents, au 35 rue des Abondances à Boulogne-sur-Seine.

Le , à bord de l' Île de France en route pour New York, il épouse Carmen Bernaldo de Quirós, fille de Don Antonio et Yvonne Cabarrus, et petite-fille du général marquis de Santiago, Grand d'Espagne, chef de la maison militaire de la reine Isabelle II.