Rhythm and blues

Rhythm and blues
Origines stylistiques Blues, jazz, gospel, boogie-woogie
Origines culturelles Début des années 1940 ; États-Unis
Instruments typiques Chant, basse, batterie, guitare, piano, saxophone
Popularité Significative des années 1940 aux années 1960 ; iconique après hors RnB contemporain
Scènes régionales La Nouvelle-Orléans

Sous-genres

RnB contemporain, smooth jazz, neo soul

Genres dérivés

Funk, ska, soul, rock 'n' roll, reggae, disco, beat, rock psychédélique, garage rock, pub rock, mod revival  (en)

Le rhythm and blues (aussi écrit rhythm 'n' blues), ou R&B (aussi écrit R'n'B ou RnB, pour la même prononciation), est un genre de musique populaire afro-américaine ayant émergé dans les années 1940 [1]. Le terme est originellement utilisé par les compagnies de disque pour décrire des albums ciblant uniquement la communauté afro-américaine urbaine, à une époque durant laquelle « un rythme insistant inspiré du jazz » commençait à se populariser [2]. Le genre mêle des éléments sonores en provenance du gospel, du blues et du jazz [3].

Au fil de son existence, plusieurs significations sont attribuées au terme. Au début des années 1950, il s'appliquait souvent aux chansons de blues [4]. Au milieu des années 1950, après que ce style de musique ait contribué au rock 'n' roll, le terme « R&B » commence à décrire des styles dérivés ou incorporant du blues électrique, du gospel et de la soul. Dans les années 1970, rhythm and blues est utilisé comme synonyme de funk. Dans les années 1980, un style de R&B plus développé connu sous le nom de RnB contemporain, émerge. Il mêle des éléments de rhythm and blues, de soul, de funk, de pop, de hip-hop et de dance. Les chanteurs de R&B populaires du XXIe siècle sont Michael Jackson, R. Kelly, Stevie Wonder [5], Whitney Houston [5], [6], [7] et Mariah Carey [6], [8], [9].

Caractéristiques et étymologie

En 1948, Jerry Wexler du magazine Billboard utilise le terme de « rhythm and blues » en guise de terme musical aux États-Unis [10]. Il remplace le terme de « race music » (musique raciale), qui venait à l'origine de la communauté noire, et était considéré comme péjoratif pendant la période d'après-guerre [11], [12]. Le terme « rhythm and blues » est utilisé par Billboard dans son classement Hot R&B/Hip-Hop Songs de juin 1949 à août 1969, jusqu'à ce que le classement Hot Rhythm & Blues Singles ne soit renommé Best Selling Soul Singles [13]. Avant que le nom de « rhythm and blues » ne soit clarifié dans sa définition, de nombreuses compagnies de disque avaient déjà remplacé le terme de race music en sepia series [14].

Le producteur Robert Palmer définit le rhythm and blues comme un « terme entrainant qui désigne tout type de musique composée par ou pour les afro-américains [15]. » Il utilise le terme de « R&B » tel un synonyme du jump blues [16]. Cependant, AllMusic le sépare du jump blues [17].

Other Languages
العربية: ريذم أند بلوز
azərbaycanca: R&B
žemaitėška: Rėtmabliozos
беларуская: Рытм-н-блюз
български: Ритъм енд блус
brezhoneg: Rhythm and blues
bosanski: R&B
کوردیی ناوەندی: ڕیتم و بلووز
čeština: Rhythm and blues
Ελληνικά: Rhythm and blues
Esperanto: Ritmenbluso
Fiji Hindi: Rhythm and blues
hrvatski: Ritam i blues
Bahasa Indonesia: R&B
íslenska: Ryþmablús
Kurdî: R&B
Lëtzebuergesch: Rhythm and Blues
lietuvių: Ritmenbliuzas
latviešu: R&B
македонски: Ритам и блуз
Bahasa Melayu: Rhythm and blues
မြန်မာဘာသာ: ရစ်သမ် အန် ဘလူးစ်
नेपाल भाषा: रीदम एन्ड ब्लुज्
Nederlands: Rhythm-and-blues
norsk nynorsk: Rhythm and blues
norsk bokmål: Rhythm and blues
português: Rhythm and blues
русский: Ритм-н-блюз
саха тыла: R&B
sicilianu: Rhythm and blues
srpskohrvatski / српскохрватски: Rhythm and blues
Simple English: Rhythm and blues
slovenčina: Rhythm and blues
slovenščina: Ritem in blues
српски / srpski: Ritam i bluz
Kiswahili: Rhythm na blues
українська: Ритм-енд-блюз
Tiếng Việt: Rhythm and blues