Ressource non renouvelable

Une ressource naturelle est qualifiée de non renouvelable ou épuisable lorsque sa vitesse de destruction dépasse, largement ou non, sa vitesse de création. Ainsi un sol se forme en quelques siècles à plusieurs millénaires suivant les conditions chimiques, physiques et biologiques et est actuellement détruit dans certaines régions en quelques dizaines d'années, voire quelques années. On peut aussi rapprocher l'actuelle destruction accélérée des espèces d'une utilisation de ressources non renouvelables.

On parle au contraire de ressource renouvelable lorsque leur production est possible sur un temps court (production animale, végétale, etc.) et ne consomme pas elle-même une ressource non renouvelable, ou lorsque la ressource n'est pas détruite par l'usage ( énergie marémotrice, énergie éolienne, énergie solaire).

Les projections actuelles montrent que le pétrole, qui a mis plusieurs dizaines de millions d'années à se former, sera épuisé au cours du XXIe siècle. Cependant, le pétrole n'est pas la seule ressource non renouvelable. D'autres ressources risquent d'arriver à épuisement avant le pétrole, au rythme actuel de consommation : le terbium, le hafnium, l' argent, l' antimoine, le palladium, l' or, le zinc, l' indium, l' étain, le plomb, le lithium, le tantale, le cuivre, l' uranium, le nickel, etc [1].

Modèles économiques

La prise de conscience du caractère non renouvelable de certaines ressources est relativement récente. Par exemple, Jean-Baptiste Say affirmait : « Les richesses naturelles sont inépuisables, car, sans cela, nous ne les obtiendrions pas gratuitement. Ne pouvant être ni multipliées ni épuisées, elles ne sont pas l’objet des sciences économiques [2] ».

La rente d'Hotelling est un modèle de gestion des ressources non renouvelables élaboré en 1931 par Harold Hotelling. Elle montre que l'exploitation efficace d'une ressource non renouvelable et non augmentable conduirait, dans des conditions économiques stables par ailleurs, à l'épuisement de la ressource. La règle établit que cela conduirait à un prix net ou «  Rente d'Hotelling » de la ressource qui croîtrait annuellement à un taux égal au taux d'intérêt, reflétant la rareté croissante de la ressource.

La loi de Hartwick  (en) fournit un résultat important sur la durabilité du bien-être dans une économie qui utilise des ressources renouvelables.

Other Languages