Rassemblement pour la République

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RPR.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section «  Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

Rassemblement pour la République
Image illustrative de l'article Rassemblement pour la République
Logo officiel.
Présentation
Présidents Jacques Chirac
Alain Juppé
Philippe Séguin
Nicolas Sarkozy (intérim)
Michèle Alliot-Marie
Serge Lepeltier (intérim)
Fondation
Disparition (dissous dans l' UMP)
Secrétaires général Serge Lepeltier (2001-2002)
Adhérents 885 000 (1986 à son apogée)
Mouvement de jeunesse Les Jeunes du RPR
Positionnement Droite
Idéologie Gaullisme
Républicanisme
Conservatisme [1]
Souverainisme
Euroscepticisme
Affiliation européenne Parti populaire européen
Couleurs Bleu, Blanc, Rouge

Le Rassemblement pour la République (RPR) est un ancien parti politique français, classé à droite, se revendiquant du gaullisme, c'est-à-dire des idées et de l'œuvre politiques de Charles de Gaulle.

Créé en 1976 sous l'impulsion de Jacques Chirac, qui le préside jusqu'en 1994, d'abord en conflit avec Valéry Giscard d'Estaing, le RPR est la principale force d'opposition lors des deux septennats de François Mitterrand (1981-1995). Participant du déroulement des trois cohabitations (1986-1988, 1993-1995, 1997-2002), il contribue à l'élection (1995) et à la réélection (2002) de Jacques Chirac à la présidence de la République. Conformément au souhait de son principal fondateur, il se dissout, en 2002, au sein de l'Union pour la majorité présidentielle devenue l' Union pour un mouvement populaire (UMP).

Other Languages