Race

Page d’aide sur l’homonymie « Racial » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Rassial.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le concept de race en zoologie. Pour les articles homonymes, voir race (homonymie). Pour l'application du concept à l'espèce humaine, voir race humaine.

Chez les animaux domestiques, la race est un rang taxinomique inférieur à l' espèce. Les races sont distinguées à des fins d' élevage et de sélection [réf. nécessaire].

On parle ainsi de races bovines, canines, félines, ou caprines.

Les taxons au rang de race n'ont pas de noms scientifiques internationaux [1], leur circonscription taxinomique repose généralement sur des critères subjectifs et pratiques (notamment utilisés pour la désignation commerciale) [2]. Ces variations sont généralement très faibles pour les races sélectionnées afin de veiller à un certain standard, dont on exige par exemple des prestations particulières pour satisfaire de façon optimale à un but d'utilisation. Par contre, la variabilité peut être très importante entre races géographiques.

Cet article concerne plus particulièrement l'acception du mot « race » pour désigner des groupes d'une même espèce animale. En nomenclature botanique et mycologique où le terme de « race » n'est pas un rang taxinomique codifié, on parle de variété ou de sous-espèce [3].

Il reste cependant possible d'utiliser le mot de « variété animale » [4] domestique pour désigner une population animale sélectionnée constituée d'une fraction des animaux d'une espèce que des traitements particuliers de sélection ont eu pour effet de distinguer des autres animaux de l'espèce par un petit nombre de caractères dont l'énumération définit le modèle.

En microbiologie et en virologie, on parle plutôt de souche afin de désigner au sein d'une même espèce microbienne, une population divergeant du reste de l'espèce sur un ou quelques traits différentiels (ex. : une souche de Escherichia coli pathogène pour l'homme, alors que la majorité des populations de cette espèce ne le sont pas).

Pour les espèces naturelles, les termes sous-espèce ou population (selon la divergence et le groupe considéré) sont utilisés. [réf. nécessaire]

L'utilisation de critères biologiques prétendant définir différentes « races » humaines au sein de l' espèce humaine soulève des questions éthiques et fait l'objet de multiples controverses. Ce sujet n'est pas développé ici mais dans l'article «  race humaine ».

Les races d’élevage

Le mot « race » désigne principalement des espèces domestiquées (voir section Race et biologie plus bas). Il se rapporte à des populations individualisées d'une même espèce ayant des caractères morphologiques et physiologiques héréditaires distincts des autres populations, c'est-à-dire ayant un génotype moyen individualisé que l'homme a cherché à maintenir parfois depuis longtemps, mais qu'il peut faire évoluer pour des impératifs économiques ou de mode.

Les termes « race pure » ou « race fixée » ne correspondent souvent pas à une réalité objective étant donné l'histoire des races, et la sélection dont elles font l'objet. Le cheval dit pur-sang anglais par exemple est issu du croisement de juments britanniques et d'étalons barbes, originaire du Maghreb, ainsi probablement que de pur-sang arabes. Ces termes peuvent être cependant pris avec une acception relative, et il existe des races homogènes et anciennes. [réf. nécessaire]

Une race d'élevage est déterminée de plusieurs façons :

  • Elle peut décrire la population d'une espèce domestique d'une région, qui présente une certaine homogénéité ;
  • Elle peut être définie essentiellement par un standard, c'est-à-dire un ensemble de critères qui définissent l'individu idéal. Ces critères se limitent souvent à la morphologie, la taille et la couleur pour les animaux de compagnie et d'ornement. On y ajoute dans certains cas des aptitudes particulières, comme le comportement face à un troupeau pour certaines races de chien de berger ;
  • Il y a généralement la condition d'origine, les géniteurs d'un animal devant être de cette race. Cette condition n'est pas exigée en élevage pour les poules d'ornement. Quand cette condition est appliquée, la race est isolée génétiquement, quoique cet isolement puisse être récent et qu'on prévoit parfois la possibilité de dérogations exceptionnelles ou régulières ;
  • Lorsqu'il s'agit d'une race de production, ces critères se conjuguent en général avec celui des performances, qui est en général primordial.

Dans les cas précédents, la race est un ensemble d'animaux objectivement homogènes d'apparence et d'origine, quoiqu'il s'y soit ajouté des objectifs de perfectionnement de cette homogénéité dans un cas, et d'amélioration des performances ou de divers caractères dans l'autre.

L'on définit aussi certaines races presque en dehors de critères d'homogénéité et d'origine commune, en fonction d'une volonté d'organisation de l'élevage d'une espèce. C'est le cas de certaines races de vaches qui ont été « créées » par fusion de plusieurs races locales, ou bien du cheval dit Selle français et du poney français de selle, pour lesquels on autorise des origines et croisements limités mais hétérogènes. Ces races sont donc formées avec des objectifs d'utilisation, de production, et pour réunir et identifier un type d'animal. Elles peuvent être appelées à être par la suite « fermées » aux nouveaux apports ou au contraire être en permanence alimentées par des produits de première génération de croisements d'autres races, comme c'est le cas des poneys de selle issus de races de poneys et de pur-sang arabe.

Exemples de races :

Définition juridique française (2006)

Un Décret de 2006 sur l'identification et à l'amélioration génétique des animaux [5], dans sa section consacrée à la « gestion des ressources zoogénétiques », définit la race comme un « accord » entre éleveurs (« race : un ensemble d’animaux qui a suffisamment de points en commun pour pouvoir être considéré comme homogène par un ou plusieurs groupes d’éleveurs qui sont d’accord sur l’organisation du renouvellement des reproducteurs et des échanges induits, y compris au niveau international. »).

Other Languages
български: Порода
català: Raça
čeština: Plemeno
English: Breed
eesti: Tõug
galego: Raza
magyar: Fajta
lietuvių: Veislė
latviešu: Šķirne
Bahasa Melayu: Baka
Nederlands: Dierenras
Simple English: Breed
slovenščina: Pasma
українська: Порода тварин
Tiếng Việt: Giống vật nuôi
Bân-lâm-gú: Phín-chéng