Républicanisme

Le républicanisme est une idéologie politique et une conception de la liberté.

En tant que conception de la liberté, le républicanisme pense que la liberté est une absence de domination. L'être libre serait donc un individu qui ne serait ni dominé par un autre (Dominium) ni par l'État (Imperium) c'est-à-dire d'interférence par autrui[1].

Dans son acception politique, le républicanisme défend l'idée selon laquelle l'objectif d'un État et le sens de son existence, comme de ses décisions, doivent être le bien commun (en latin, res publica : « la chose publique »). Selon le républicanisme, les détenteurs du pouvoir doivent être nommés par d'autres moyens que l'hérédité, c'est-à-dire être élus par le peuple ou par une partie de celui-ci. La notion de souveraineté populaire découle donc en partie de cette idéologie, mais elle ne lui est pas nécessairement attachée. La notion de « république » remonte à l'Antiquité grecque et romaine, et l'idéologie républicaine moderne a pris des formes légèrement différentes selon qu'elle a été développée aux États-Unis, en France ou en Irlande[2]. À l'époque moderne, le républicanisme s'oppose à d'autres idéologies politiques telles que le monarchisme, l'autoritarisme ou le despotisme.

L'Allégorie du Bon Gouvernement est une partie d'un ensemble de fresques d'Ambrogio Lorenzetti.
Other Languages
العربية: جمهورياتية
asturianu: Republicanismu
български: Републиканизъм
čeština: Republikanismus
English: Republicanism
Esperanto: Respublikismo
español: Republicanismo
Gaeilge: Poblachtachas
हिन्दी: गणराज्यवाद
hrvatski: Republikanizam
Bahasa Indonesia: Republikanisme
日本語: 共和主義
la .lojban.: gubytrusi'o
한국어: 공화주의
македонски: Републиканизам
Bahasa Melayu: Republikanisme
Nederlands: Republicanisme
português: Republicanismo
română: Republicanism
srpskohrvatski / српскохрватски: Republikanizam
Simple English: Republicanism
slovenčina: Republikánstvo
српски / srpski: Републиканизам
svenska: Republikanism
українська: Республіканізм
中文: 共和主义