Régence de Tunis

Régence de Tunis

ايالة تونس (ar)
Eyalet-i Tunus (ota)

1574 – 1881

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la régence de Tunis en 1707
Informations générales
StatutEyalet de l'Empire ottoman
CapitaleTunis
LangueArabe, turc ottoman
ReligionIslam
Histoire et événements
1574L'Ifriqiya hafside est conquise par les Ottomans à la suite de la bataille de Tunis
1881Hussein Hussein Ier Bey devient bey de Tunis
Beys
(1er) 1613-1631Mourad Ier Bey
(Der) 1702-1705Ibrahim Cherif

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La régence de Tunis est une ancienne entité étatique d'Afrique du Nord, qui a existé de 1574 à 1705, date de l'avènement de la dynastie des Husseinites. Elle est placée sous souveraineté de l'Empire ottoman au terme de la rivalité opposant ce dernier et l'Espagne. Située entre les régences d'Alger et de Tripoli, ses frontières correspondent à peu près à celles de l'actuelle Tunisie.

Pour gouverner la régence, les sultans ottomans la confient à un vassal. Cependant, sous le règne de la dynastie beylicale des Husseinites, les beys de Tunis acquièrent une indépendance de fait, faisant d'eux les véritables monarques du pays jusqu'à l'instauration du protectorat. Car, malgré leurs victoires, les Ottomans ne s’implantent guère en Tunisie et la conquête de l’intérieur des terres ne s’achève que sous les règnes d’Ali II Bey (1759-1782) et d’Hammouda Pacha (1782-1814)[1].

Article détaillé : Beylicat de Tunis.
Other Languages