Règle de saint Benoît

La règle de Saint Benoît est une règle monastique écrite par Benoît de Nursie pour guider ses disciples dans la vie monastique communautaire (cénobitisme). Rédigée peut-être entre 530 et 556[1], elle gouverne en détail la vie monastique (modalités liturgiques, de travail, de détente, etc.)

Vers 529, Benoît a fondé une communauté de moines sur le mont Cassin en Italie. Au cours des siècles qui suivent, cette règle est progressivement adoptée par un nombre croissant de monastères en Occident. Au-delà de sa grande influence religieuse, elle a une grande importance dans la formation de la société médiévale, grâce aux idées qu'elle propose : une constitution écrite, le contrôle de l'autorité par la loi et l'élection du détenteur de cette autorité, Benoît ayant voulu que l'abbé soit choisi par les frères[rsb 1]. Encore aujourd'hui, plusieurs milliers de moines et moniales à travers le monde s'inspirent de la règle de saint Benoît.

Saint Benoît expliquant la règle (miniature du XIVe siècle).
Other Languages