Purine

Purine
Structure et représentation de la 9H-purine ou (3H-imidazo)[4,5-d]pyrimidine
Structure et représentation de la 9H-purine ou (3H-imidazo)[4,5-d]pyrimidine
Identification
Nom UICPA Purine
Synonymes

imidazo[4,5-d]pyrimidine

No CAS 120-73-0 (9H-purine)
No EINECS 204-421-2 (1H-purine)
PubChem 1044 (7H-purine)
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C5 H4 N4   [Isomères]
Masse molaire [1] 120,1121 ± 0,0051  g/ mol
C 50 %, H 3,36 %, N 46,65 %,
Propriétés physiques
fusion 214 °C
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La purine est une molécule azotée hétérocyclique constituée d'un cycle pyrimidine fusionné à un cycle imidazole. C'est l' hétérocycle azoté le plus répandu dans la nature [2]. Parmi les neuf tautomères possibles du noyau purine, les formes CH (C2H, C4H, C5H, C6H et C8H), ainsi que les formes N1H et N3H peuvent être négligées car très peu probables (rupture d'aromaticité), seules les formes N7H et surtout N9H (99 %) existent en solution neutre [3]. Le noyau purine nu n'existe pas dans la nature. On trouve en revanche de nombreux dérivés aminés, hydroxylés ou méthylés, souvent sous forme de nucléosides [2], qui sont inclus dans le terme général purines. Deux des bases nucléiques présentes dans tous les acides nucléiques sont des purines : l' adénine et la guanine. Dans l' ADN, ces bases forment des liaisons hydrogène avec les pyrimidines complémentaires, la thymine et la cytosine.

La xanthine, l' hypoxanthine et l' acide urique sont d'autres purines résultant de la dégradation des bases puriques (adénine et guanine) ; la caféine, la théobromine et la théophylline sont classées parmi les alcaloïdes.

Les purines, en plus d'être des composants de l'ADN et de l'ARN, se retrouvent dans des biomolécules importantes, telles que l' ATP, GTP, AMP cyclique, NADP, SAM ou coenzyme A. La molécule d'ATP est particulièrement importante car elle est la source d'énergie pour les cellules vivantes et le cofacteur de nombreuses enzymes comme les protéines kinases. Le noyau purine constitue une plate-forme privilégiée en chimie médicinale, à partir de laquelle de très nombreux dérivés et analogues ont été élaborés, possédant diverses propriétés pharmacologiques remarquables et conduisant même, dans certains cas, à des médicaments [4].

Histoire

Le chimiste allemand Hermann Emil Fischer, après lui avoir donné son nom en 1884, a synthétisé la purine en 1898 à partir de l' acide urique, et montré qu'elle formait une famille chimique.

Other Languages
العربية: بيورين
беларуская: Пурын
български: Пурин
bosanski: Purin
català: Purina
کوردی: پیورین
čeština: Purin
dansk: Purin
Deutsch: Purin
Ελληνικά: Πουρίνη
English: Purine
Esperanto: Purino
español: Purina
eesti: Puriin
euskara: Purina
فارسی: پورین
suomi: Puriini
Gaeilge: Púiríní
galego: Purina
hrvatski: Purin
magyar: Purin
Հայերեն: Պուրին
Bahasa Indonesia: Purina
italiano: Purina
ქართული: პურინი
한국어: 퓨린
Кыргызча: Пурин
lietuvių: Purinas
македонски: Пурин
മലയാളം: പ്യൂരിൻ
Nederlands: Purine
norsk nynorsk: Purin
norsk: Purin
occitan: Purina
polski: Puryna
português: Purina
română: Purină
русский: Пурин
Scots: Purine
srpskohrvatski / српскохрватски: Purin
Simple English: Purine
slovenčina: Purín
slovenščina: Purin
српски / srpski: Пурин
svenska: Puriner
தமிழ்: பியூரின்
Türkçe: Pürin
українська: Пурин
اردو: Purine
中文: 嘌呤
粵語: 嘌呤