Provinces de Chine

Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Les provinces de Chine (sheng) sont la plus haute division administrative en République populaire de Chine. Il existe trente-quatre divisions de cette sorte, réparties en vingt-trois provinces (contesté, voir ci-dessous), quatre municipalités, cinq régions autonomes et deux régions administratives spéciales [1].

De plus, la République populaire de Chine (RPC) réclame la souveraineté des territoires administrés par la République de Chine (RC) comme faisant partie de leur propre province de Taïwan. La RC administre également certaines îles qui font partie de la province du Fujian. Celles-ci font partie de la province autrefois unifiée du Fujian, qui depuis la Guerre civile chinoise en 1949 a été divisée entre la RPC et la RC.

Chaque province possède un comité provincial du Parti communiste chinois, dirigé par un secrétaire. Le secrétaire du comité est responsable de la province, plutôt que le gouverneur du gouvernement provincial.

Types de provinces

Municipalité

La municipalité ( chinois : 直辖市 ; pinyin : zhíxiáshì) constitue le plus haut niveau d'une ville, qui est directement sous le contrôle du gouvernement chinois, avec un statut équivalent à une province. En pratique, leur statut politique est même supérieur aux provinces communes.

Province

La province ( chinois :  ; pinyin : shěng) possède un gouvernement provincial qui est dirigé par un comité provincial, à la tête duquel se trouve un secrétaire. Le secrétaire du comité est responsable de la province, à un niveau supérieur du gouverneur du gouvernement provincial.

La RPC revendique l'île de Taïwan et les îlots environnants, dont Penghu, en tant que province de Taïwan. Les îles de Kinmen et Matsu sont revendiquées par la RPC comme faisant partie de la province du Fujian. Les îles de Pratas et Itu Aba quant à elles sont revendiquées comme faisant partie respectivement des provinces du Guangdong et du Hainan. Ces territoires sont contrôlés par la République de Chine, communément appelée Taïwan.

Région autonome

La région autonome ( chinois : 自治区 ; pinyin : zìzhìqū) est peuplée en majorité par un groupe ethnique minoritaire et possède son propre gouvernement local. Les régions autonomes possèdent en théorie plus de droits législatifs que dans la pratique. Le dirigeant des régions autonomes est traditionnellement désigné par le groupe ethnique minoritaire.

Région administrative spéciale

La région administrative spéciale (RAS) ( chinois : 特別行政區 ; pinyin : tèbiéxíngzhèngqū) est une division sub-nationale autonome et auto-gouvernée de la République populaire de Chine, qui est directement contrôlée par le gouvernement central de la RPC. Chaque RAS possède un statut équivalent à une province [2], [3], [4]. Un chef de l'exécutif est à la tête de la région et du gouvernement. Le gouvernement de la région n'est toutefois pas complètement indépendant, puisque la politique étrangère et la défense militaire restent de la responsabilité du gouvernement central de la RPC.

Other Languages
azərbaycanca: Çin əyalətləri
български: Провинции в КНР
Bahasa Indonesia: Daftar provinsi di Tiongkok
íslenska: Héruð Kína
македонски: Покраини во Кина
Bahasa Melayu: Wilayah di China
ਪੰਜਾਬੀ: ਚੀਨ ਦੇ ਸੂਬੇ
српски / srpski: Кинеске покрајине
Kiswahili: Majimbo ya China
українська: Провінції КНР
Tiếng Việt: Tỉnh (Trung Quốc)
中文: 中國省份
粵語: 省 (中國)