Projet:Communes de France/Conseils pour la rédaction

[Note 1]

  1. Nota : cette page d'aide a été créée en août 2010 à la suite des discussions de 2006-2010 au sein du voir la liste).
Article connexe : Wikipédia:Conventions de plan.

Un article relatif à une commune française est constitué :

  • d'un résumé introductif comprenant deux parties résumant l'article.
    Il s'agit d'un résumé, donc les références de sources doivent se trouver dans les sections correspondantes au sein de l'article, et ces deux parties doivent se compléter et ne pas contenir des informations en double ;
    • l'Infobox qui reprend le modèle
      Attention de respecter les recommandations relatives à l'indentation dans l'Infobox
    • le résumé de l'article
      Quelques lignes dont la première phrase peut être : '''Nom de la commune''' est une [[Commune (France)|commune française]] située dans le [[Département français|département]] [[nom du département]] en [[Région française|région]] [[nom de la région]]..
      Dans cette phrase, une virgule peut être ajoutée entre le nom du département et le texte « en région » pour faire une pause dans la diction de la phrase après le nom du département.
      Le nom de la commune est indiqué en français, il peut être indiqué dans la langue régionale, voire dans d'autres langues, dans la section « Toponymie » (Nota : cette dernière phrase a été ajoutée à la suite d'une discussion d'août 2013, lire en cliquant ici).
    • De façon à améliorer la mise en page et afin de ne pas détailler inutilement la table des matières, on place à la fin du résumé introductif et en début de ligne le texte suivant :
  • puis des dix sections qui suivent :
    • 1) Géographie
    • 2) Urbanisme (qui si elle est courte peut être intégrée à la section 1)
    • 3) Toponymie
    • 4) Histoire
    • 5) Politique et administration (tout ce qui concerne la politique — au sens no 2 du mot politique — de la commune et les moyens mis en place sur le plan administratif :
      • les choix des électeurs pour décider de leurs représentants (résultats des élections) ;
      • les actions prises par ces représentants : politique environnementale, jumelages, choix des investissements en fonction de la capacité d'autofinancement…
      • l'organisation mise en place par ces représentants : administration municipale, conseil des jeunes, conseil des aînés dans certaines communes…).
    • 6) Population et société : démographie + tout ce qui concerne le citoyen dans sa vie de tous les jours : enseignement / manifestations et festivités / santé / sports / médias / lieux de cultes)
    • 7) Économie
    • 8) Culture locale et patrimoine : ce qui est propre à la commune et ce indépendamment de la politique et des personnes : le patrimoine architectural, le patrimoine naturel, les musées, les spécialités gastronomiques, les personnalités liées à la commune, l'ensemble héraldique/devise/logotype, etc.
    • 9) Une section « Voir aussi », ou « Pour approfondir », ou « Annexes », ou autre, regroupant trois sous-sections : « Bibliographie » (qui contient des références vers des ouvrages relatifs à la commune) - « Articles connexes » (qui contient des liens vers des articles de la fr.wikipédia) - « Liens externes » (qui contient des liens vers des pages web extérieures à la fr.wikipédia)
    • 10) Notes et références

Nota :

  • lorsqu'une section (respectivement sous-section) n'est pas encore rédigée, il est conseillé d'y placer , ce qui a pour effet d'inciter le lecteur à contribuer à rédiger lorsqu'il dispose d'information ;
  • par convention, les titres de sous-sections sont parfois au pluriel car génériques : par exemple « Transports » (même si un seul moyen de transport est évoqué), « Projets d'aménagement » (même s'il n'y a qu'un projet), « Sports » (à l'instar du ministère des Sports par opposition au ministère de la Santé, même si on évoque un seul sport), « Lieux et monuments » (même si aucun lieu ni monument n'est évoqué) de même que « Personnalités liées à la commune », « Articles connexes », etc.
  • rappel : la documentation des boîtes déroulantes précise que leur emploi n'est pas autorisé dans les articles de l'encyclopédie, à l'exception du modèle utilisé dans les palettes de bas de page. Il existe par ailleurs un autre moyen très simple pour limiter la longueur de la section « Notes et références » en utilisant la préférence ad-hoc (voir ici).

Géographie

Localisation

Cette sous-section a pour but de permettre au lecteur de situer la localité : cela peut se faire en précisant sa position par rapport aux grandes villes voisines, en faisant la liste des communes limitrophes, et — le cas échéant — en indiquant sa position par rapport à ce qui est significatif pour la localité : un massif montagneux, un bord de mer, un cours d'eau, etc..

Dans un premier temps, pour rédiger ce chapitre, on trouve des informations sur le site Géoportail, en prenant le calque des cartes de l' Institut national de l'information géographique et forestière (IGN) (attention aux sources primaires, donc ne pas en abuser).

Le site de la collection de David Rumsey présente l'ensemble des 182 cartes dressées par les membres de la famille Cassini de 1750 à 1815.

Le site de Lionel Delvarre www.lion1906.com permet de calculer l'orthodromie (distance à vol d'oiseau) entre deux communes en France. Géoportail peut également le faire via la boîte à outils latérale.

Le site www.maposmatic.org, issu du projet cousin qu'est openstreetmap, permet de créer très rapidement une carte de communes et la liste des voies.

Pour information, au sujet des aires et unités urbaines : pages où l'Insee donne en 2010 les compositions d'unités urbaines ou d'aires urbaines ainsi que la page à partir de laquelle on accède aux données de chaque commune/canton/arrondissement/aire/unité/intercommunalité, etc., pour en connaître la population. Les fichiers Excel zippés de bas de page des deux premières pages donnent la liste des unités urbaines et aires urbaines (dans le désordre) car celles qui sont interdépartementales sont classées à part. L'ancienne base des unités urbaines 1999 est toujours consultable sur cette page.

Conseil pour l'orthographe : il apparaît que de nombreux contributeurs ne connaissent plus la règle d'écriture des points cardinaux utilisés substantivement. On rappelle donc la règle : minuscule s'il s'agit d'une direction, majuscule s'il s'agit d'une partie du pays. On écrit par exemple : « Metz est une commune située au nord de Nancy dans l'Est de la France », ou encore « La route traverse le nord de la commune ».

Pour présenter les communes limitrophes, on peut utiliser le modèle Géoportail IGN communes (limites des communes actuelles et noms), et en cas de doute ( quadripoints), zoomer. Pour couvrir toute une zone (ex: département) sans en oublier, toujours progresser dans le même sens par commune voisine (par exemple, si on progresse vers l'ouest, la plus au sud-ouest qu'on n'ait pas déjà faite, copier-coller du modèle précédent), puis demi-tour au bout, comme un peintre qui peint un mur. Vérifier les liens (homonymie, orthographe) lors de la prévisualisation (survol souris uniquement pour conserver l'hyperlien en bleu pour s'y retrouver). Référencer avec la carte IGN (ex: Ansignan).

Géologie et relief

Une phrase introductive peut être :

La superficie de la commune est de .</ref>.

On trouve les 19 données (DEP - COM - ARRD - CANT - ADMI - POPU - SURFACE - NOM - XLAMB2 - YLAMB2 - XLAMBZ - YLAMBZ - XLAMB93 - YLAMB93 - LONGI_GRD - LONGI_DMS - LATI_DMS - ZMIN - ZMAX) dans le « répertoire géographique des communes » de l' cette adresse.

Pour rédiger cette sous-section, on trouve des informations utiles dans le site Géoportail. Pour référencer, on peut utiliser le modèle .

Des atlas très riches en informations ont été rédigés par chaque département/région et sont mis en ligne sur les sites propres à chacune de ces entités administratives. On y trouve systématiquement une description des principales unités paysagères/pays avec une description géologique, des reliefs, des types de paysages et de l'activité économique agricole. La description est assez fine pour rédiger le paragraphe concernant chaque commune. Un exemple pour l'Oise [1] (Attention document de 20 Mo). On peut retrouver généralement ces documents en effectuant une recherche via un moteur de recherche avec les arguments DREAL "Atlas des paysages" + nom du département ou de la région.

La superficie des communes de France, issue — tout comme celle donnée par l'IGN — des données des services du Cadastre, est également disponible dans la base Résumé statistique pour chaque commune de l'Insee.

On trouve également des données très précises sur le sous-sol dans la base de données du Bureau de recherches géologiques et minières.

Dans tous les cas, on référencera avec soin la source utilisée, les différents organismes ne calculant pas tous les superficies de la même façon (notamment pour les lacs et glaciers).

Hydrographie

Cette sous-section a pour but de permettre au lecteur de disposer d'informations sur les cours d'eau situés sur le territoire de la commune.

Petits cours d'eau

Le site du ici. Pour la syntaxe wiki, on utilise le modèle .

Grands fleuves et rivières

Pour toutes les communes traversées par une rivière ou un fleuve et faisant l'objet d'un PPRI, il est essentiel de décrire : les grandes crues historiques, les mécanismes d'inondation, les débits atteints, l'échelle de crue correspondante, les cotes d'alerte. Ces informations sont en général dans le DDRM (saisir dans un moteur de recherche : DDRM + nom du département) ou dans le rapport de présentation du PPRI (pour le récupérer, saisir dans un moteur de recherche : PPRI + nom du département).

La directive 2007/60/CE du Parlement européen et du Conseil du relative à l’évaluation et à la gestion des risques d’inondation, dite Directive inondation vise à l’élaboration avant 2015 de plans de gestion des risques d’inondation visant à une réduction des conséquences négatives des inondations sur les enjeux humains, économiques, environnementaux et culturels. Cette directive définit la notion de « territoire à risque important » (TRI).

Rechercher si la commune sur laquelle on travaille fait partie d'un TRI ou non. Décrire succinctement l'avancement de la procédure de TRI et le positionnement de la commune dans ce TRI (si elle est concernée ou non par la stratégie d'action). Pour cela récupérer de l'info en saisissant dans un moteur de recherche : directive inondation TRI + nom département.

Les documents sont en général présentés par descriptifs.

Climat

Pour la rédaction de cette sous-section, on utilise le modèle et éventuellement le modèle Infoclimat, en choisissant la station météo la plus proche de la commune concernée, ou deux stations si on veut affiner.

Voies de communication et transports

Voies de communication

Comme pour localisation, on trouve déjà quelques informations sur le site Géoportail, en prenant le calque des cartes IGN (attention aux sources primaires, donc ne pas en abuser).

Transports

Attention : ne pas utiliser dans les articles les petites icônes développées au sein du projet:Transports (sorties d'autoroute, numéro de ligne de transport, etc), c'est le résultat d'une prise de décision (PDD) en juillet 2008 et de la recommandation du projet Transports. Cette recommandation est rappelée ici en page d'accueil du projet:Transports.