Prix Nobel de la paix

Prix Nobel de la paix
Image associée à la récompense
L'Institut Nobel norvégien.

Nom original Nobels fredspris
Description Prix récompensant une contribution majeure pour la paix
Organisateur Comité Nobel norvégien
Pays Drapeau de la Norvège  Norvège
Date de création 1901
Dernier récipiendaire Drapeau : Colombie Juan Manuel Santos
Site officiel http://nobelprize.org/

Le Prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix » selon les volontés, définies par testament, d' Alfred Nobel. Cela comprend la lutte pour la paix, les droits de l'homme, l'aide humanitaire et la liberté.

Le prix de l'année peut être partagé entre deux, voire trois personnalités ou institutions ayant rendu de grands services à l'humanité par la voie diplomatique. Il a été attribué pour la première fois en 1901.

Aucune récompense n'a été décernée pendant les deux conflits mondiaux (sauf en 1917 et 1945) et les années où aucun candidat n'a pu faire l'unanimité (19 années au total).

D'abord occidentale, l'origine des candidats s'est progressivement étendue au monde entier. Le prix Nobel de la paix a aujourd'hui une extraordinaire importance politique, certains prix ayant une valeur de désaveu de gouvernements autoritaires comme celui d' Aung San Suu Kyi en 1991 vis-à-vis de la junte birmane ou celui de Liu Xiaobo en 2010 à l'égard du gouvernement chinois.

Certaines nominations ont eu une résonance particulière comme celle de Theodore Roosevelt en 1906 qui fut fortement contestée car Roosevelt était « militariste » [note 1], [1]. On peut également citer celle du journaliste allemand antinazi Carl von Ossietzky en 1935 et celle du 14e dalaï-lama en 1989 [2].

Dans son ensemble, le prix Nobel est surtout remis à des personnalités historiques de l'action humanitaire, de la lutte contre l'oppression politique ou de la défense du droit égalitaire tels qu' Albert Schweitzer, Martin Luther King, Mère Teresa et Aung San Suu Kyi.

Comme l'avait décidé Alfred Nobel, les lauréats du prix Nobel de la paix sont choisis par un comité nommé par le parlement norvégien, alors que les lauréats des autres prix sont sélectionnés par l'Institution académique suédoise. D'ailleurs, contrairement à ceux-ci, décernés lors d'une cérémonie royale le 10 décembre (date anniversaire de la mort d'Alfred Nobel) à Stockholm, le prix Nobel de la paix est remis à Oslo car la Suède et la Norvège relevaient en 1901 de la même Couronne avant le divorce de ces deux pays en 1905 ; du fait de cette séparation, un arrangement fut trouvé concernant les prix Nobel et la Norvège hérita de celui de la Paix. Il était doté d'un montant de 10 millions de couronnes suédoises (un peu plus d'un million d' euros), réduit à 8 millions de couronnes suédoises (un peu plus de 900 000 euros) [3].

Dans Le Monde d'hier. Souvenirs d'un Européen (Die Welt von Gestern. Erinnerungen eines Europäers), Stefan Zweig raconte que Bertha von Suttner aurait été à l'origine de la fondation de ce prix en convainquant Alfred Nobel de réparer « le mal qu'il avait causé avec sa dynamite ».

Nominations et mode de fonctionnement

Médaille du prix Nobel de la paix 1992 ( Rigoberta Menchú).

Les nominations pour cette distinction sont le fruit de propositions argumentées et détaillées, émises par des membres d'Assemblées nationales ou des Congrès législatifs, des cercles de professeurs en université dans le domaine de la géopolitique, du droit et des sciences politiques, d'anciens lauréats du prix, des magistrats spécialisés dans le droit international et des conseillers spéciaux du Comité norvégien créé spécialement pour cette branche du Nobel. Chaque année, sur plusieurs centaines de propositions, 199 sont gardées avant qu'une série préalable de candidatures ne soit soumise aux jurés du prix qui établissent au printemps une liste finale de cinq noms ou groupe de noms et structures liés par une même action diplomatique. Le ou les lauréats sont élus après débats, discussions et votes clos en octobre. Leur identité est révélée lors d'une conférence de presse officielle dans la vieille ville d' Oslo. Les nominations sont normalement tenues à rester secrètes durant 50 ans. Plusieurs d'entre elles sont désormais connues et médiatisées [4], notamment celles comprises entre 1901 et 1955 [5]. Quand certaines de ces listes ont été révélées à la presse, on a pu découvrir qu' Adolf Hitler avait été un temps nommé en 1939 par Erik Brandt, membre du Parlement suédois, avant que celui-ci ne soit revenu sur sa décision quelques jours plus tard [6], [7]. D'autres propositions de ce genre ont été soumises au Comité telles que Benito Mussolini (en 1935) ou encore Joseph Staline (en 1945 et en 1948) [8].

Other Languages
Alemannisch: Friedensnobelpreis
azərbaycanca: Nobel sülh mükafatı
беларуская (тарашкевіца)‎: Нобэлеўская прэмія міру
Mìng-dĕ̤ng-ngṳ̄: Nobel Huò-bìng Ciōng
کوردیی ناوەندی: خەڵاتی ئاشتیی نۆبێل
한국어: 노벨 평화상
Lëtzebuergesch: Friddensnobelpräis
Bahasa Melayu: Hadiah Keamanan Nobel
مازِرونی: نوبل صلح جایزه
norsk nynorsk: Nobels fredspris
norsk bokmål: Nobels fredspris
português: Nobel da Paz
srpskohrvatski / српскохрватски: Nobelova nagrada za mir
Simple English: Nobel Peace Prize
Tiếng Việt: Giải Nobel Hòa bình