Prix Citron, Prix Orange et Prix Bourgeon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prix Orange.

Chaque année depuis 1981 en marge des Internationaux de France, une association de journalistes décerne un Prix Orange, un Prix Citron, et un Prix Bourgeon à plusieurs joueuses et joueurs de tennis professionnels.

Cet événement, créé par le publicitaire Jean-Claude Leuthe, a pour vocation de célébrer l’esprit sportif, d'honorer qualités humaines, force de caractère et talent dans la « pulpe et fibre » de chaque athlète.

Le vote des Prix Orange et Prix Citron est, depuis 2004, ouvert au public à partir d'une grille de nominés de la presse, via Internet ou SMS surtaxés.

Les prix ne semblent plus attribués depuis 2009[1].

Le Prix Citron

Événement mondain parisien toujours très attendu à partir des années 1950, le Prix Citron est décerné chaque année à une célébrité réputée pour son supposé mauvais caractère. Ont notamment été distingués :

le cycliste Laurent Fignon
  • les actrices Simone Signoret et Catherine Deneuve (plusieurs fois pour cette dernière, à qui l'on reprochait d'éconduire les journalistes lorsqu'ils lui posaient des questions sur sa vie privée)

.

Depuis 1981, il est attribué aux seuls joueurs de tennis professionnels dont « la personnalité forte en zeste et en caractère » se distingue particulièrement sur le circuit. La connotation péjorative de ce prix s'est beaucoup estompée avec ce « Prix Citron nouveau ».

Other Languages