Pretty Good Privacy

Page d'aide sur les redirections « PGP » redirige ici. Pour les autres significations, voir PGP (homonymie).
Pretty Good Privacy
(PGP)
Fondateur Philip Zimmermann Voir et modifier les données sur Wikidata
Développé par Philip Zimmermann
PGP Inc.
Network Associates
PGP Corporation
Symantec
Première version 1.0 ( [1])
Dernière version 11.1.0 ( [2])
État du projet actif
Environnement multiplate-forme
Langues multilingue
Type cryptographie
Politique de distribution freeware, freemium,
puis commerciale
Licence propriétaire
Site web www.pgp.com Voir et modifier les données sur Wikidata

Pretty Good Privacy (en français : « assez bonne confidentialité »), plus connu sous le sigle PGP, est un logiciel de chiffrement cryptographique, développé et diffusé aux États-Unis par Philip Zimmermann en .

PGP se propose de garantir la confidentialité et l' authentification pour la communication des données. Il est souvent utilisé pour la signature de données, le chiffrement et le déchiffrement des textes, des courriels, fichiers, répertoires et partitions de disque entier pour accroître la sécurité des communications par courriel. Utilisant la cryptographie asymétrique mais également la cryptographie symétrique, il fait partie des logiciels de cryptographie hybride.

PGP et les produits similaires suivent le standard OpenPGP ( RFC 4880 [3]) pour le chiffrement et le déchiffrement de données.

Origine

Philip Zimmermann finalise la version 1.0 de PGP en juin 1991. Cette version est diffusée sur le territoire nord-américain via les BBS téléphoniques. La version 2.0 de PGP est publiée en septembre 1992 en dehors des États-Unis, ce qui contrevient les restrictions à l' exportation pour les produits cryptographiques. PGP a été très mal accueilli par le gouvernement fédéral, qui a ouvert une enquête en 1993 — abandonnée en 1996, sans donner d'explication [1], [4], [5].

À l'époque où GnuPG, un logiciel libre compatible (car utilisant le même format OpenPGP), n'était pas encore très utilisé, PGP avait la réputation d'être le logiciel gratuit de cryptographie asymétrique le plus sûr au monde. Son code source étant auditable, il avait la confiance d'un grand nombre d'utilisateurs (en particulier envers la présence éventuelle de portes dérobées [5]).

Zimmermann souligne qu'il a développé PGP dans un souci de droit à la vie privée et de progrès démocratique : « PGP donne aux gens le pouvoir de prendre en main leur intimité. Il y a un besoin social croissant pour cela. C'est pourquoi je l'ai créé [6]. »

Il explique aussi que : « si l' intimité est mise hors la loi, seuls les hors-la-loi auront une intimité. Les agences de renseignement ont accès à une bonne technologie cryptographique. De même les trafiquants d'armes et de drogues. Mais les gens ordinaires et les organisations politiques de base n'avaient pour la plupart pas eu accès à ces technologies cryptographiques de "qualité militaire" abordable. Jusqu'à présent [6]. »

Other Languages
العربية: بي جي بي
azərbaycanca: PGP
беларуская: PGP
беларуская (тарашкевіца)‎: PGP
Esperanto: PGP
euskara: PGP
suomi: PGP
עברית: PGP
magyar: PGP
Bahasa Indonesia: PGP
lingála: PGP
português: PGP
русский: PGP
sicilianu: PGP
Simple English: Pretty Good Privacy
slovenčina: Pretty Good Privacy
slovenščina: Pretty Good Privacy
српски / srpski: Pretty Good Privacy
українська: PGP
اردو: پی جی پی
Tiếng Việt: Pretty Good Privacy
中文: PGP